Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Comme des mouches

« A titre personnel, le remède inconditionnel à de nombreux problèmes reste le placard à bonbons sur lequel je suis appuyée. Je me décale de quelques centimètres pour l’entrouvrir et saisir … Lire la suite

4 mars 2019 · 1 commentaire

Vices – Episode 3 – Butterfly

« Le visage ruisselant, Marie effleure l’homme sur le moniteur, un être massif au regard de soldat vaincu. Il n’y a eu ni chars ni tranchées, juste la ville comme champ … Lire la suite

1 février 2019 · Poster un commentaire

Le miroir des âmes

« Ses souvenirs étaient disloqués, fragmentés, comme les pans d’une réalité posée à plat sur le papier, un tableau cubiste, Braque, Picasso. Le procureur eut le flash de ces collages bistres … Lire la suite

6 septembre 2018 · 3 Commentaires

Là où vivent les loups

« Monet regardait les montagnes et les forêts et se surprit à les trouver belles. Il secoua la tête et se dit qu’il perdait la boule. Deux semaines de plus dans … Lire la suite

24 juin 2018 · Poster un commentaire

De cauchemar et de feu

« Le préfet n’avait pas tergiversé en ces temps de mort massive, de terrorisme, d’état d’urgence : 2015 restait une année de deuil dans l’histoire du pays quand Paris avait perdu cent … Lire la suite

28 mai 2018 · Poster un commentaire

Nouveautés Poche de Février

Un petit article, amis lecteurs, pour vous signaler la sortie ce mois-ci au format Poche de deux romans qui en valent la peine :   La fille d’avant – JP Delanay … Lire la suite

17 février 2018 · Poster un commentaire

Le meurtre d’O’Doul Bridge

« Gagné par une euphorie sortie d’il ne savait où, Michael contempla l’activité dans cette ville hétéroclite où il faisait bon vivre. Et d’ailleurs, pourquoi se lançait-il dans cette enquête, perdue … Lire la suite

11 janvier 2018 · Poster un commentaire

Nouveautés Poche de Janvier

Un petit article, amis lecteurs, pour vous signaler la sortie ce mois-ci au format Poche de ces quatre romans qui en valent la peine : Coeur de lapin – Annette Wieners … Lire la suite

8 janvier 2018 · 1 commentaire

Vices

« – Si tu cherches à savoir pourquoi les gens font ce qu’ils font, tu vas être déçue. C’est la passion qui les motive et la passion qui les perd. Il … Lire la suite

6 novembre 2017 · Poster un commentaire

L’impasse

« Malgré le choc, il tenta de repenser à l’enchaînement des événements qui l’avait mené à cette catastrophe. Trouver le point de bascule pour chercher des options, trouver une issue de … Lire la suite

5 octobre 2017 · 1 commentaire

Tombent les anges

« Perdue. Elle aurait pu éprouver de la tristesse, de la colère, même de la rage. Mais pour le moment, Audrey se sentait juste perdue. Elle marchait à toute vitesse, enfilant … Lire la suite

19 septembre 2017 · 1 commentaire

Femme sur écoute

« Le vent s’était levé, la voie Georges-Pompidou était chargée, les péniches  avaient repris leur lent balai. Les clés en main, elle se dirigea vers son véhicule. Décida de souffler cinq … Lire la suite

8 août 2017 · 1 commentaire

Meurtres en haut lieu

« Lâché par ses bailleurs de fonds, le pays était en effet exsangue depuis plusieurs mois, et l’État Providence se gangrenait de plus en plus dans un désordre social qui le … Lire la suite

4 août 2017 · 2 Commentaires

Les enquêtes érotiques d’une femme flic, tome 2 – Les liens de l’enfer

« Samantha est dans son élément : la guerre. Qu’elle soit à coups de raquette, de manchettes ou d’armes à feu, Sam aime l’affrontement, parce qu’il la rend vivante, il la … Lire la suite

27 avril 2017 · Poster un commentaire

Zanzara

« Ma soif d’en savoir plus fonctionne sur courant alternatif. À certains moments, je brûle de découvrir le fin mot de l’histoire, à d’autres, je m’en tape. Il en va de … Lire la suite

10 avril 2017 · Poster un commentaire

Serre-moi fort

« Je ne suis pas comme tous ces tueurs en série inadaptés qui vivent en marge de la société avec une étiquette de frappadingue plantée au milieu du front. Je ne … Lire la suite

26 mars 2017 · 2 Commentaires

Tu tueras le Père

« Je ne ressens que de la colère. Et… je ne sais pas… du désarroi, c’est peut-être le mot juste. Il me semble impossible qu’un monstre de ce genre puisse exister … Lire la suite

9 mars 2017 · Poster un commentaire

Glacé

« Le ciel s’était assombri quand ils ressortirent. Des nuées sombres et mouvantes passaient au-dessus du cratère gelé qui prenait tout à coup un aspect sinistre. Un vent violent charriait des flocons. Le décor, brusquement, collait … Lire la suite

5 mars 2017 · 2 Commentaires

Je voyage seule

« Autant se l’avouer : ce boulot de flic était sans doute un travail pour les autres mais pas pour elle. Les crimes minaient beaucoup trop Mia Krüger. Ils s’attaquaient à sa … Lire la suite

27 février 2017 · 1 commentaire

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Padi et l'aventure de la vie
Amoureux
Le Club des Gourmands de Lecture 2020
S'organiser avec un Bullet Journal
Menu d'amour
Heure d'été
Mon cahier Hygge happy thérapie - vive le comfort lifestyle !
La pomme d'Ève

Insta Livres

J’ai du mal avec les romans qui se passent dans un futur lointain, dans des mondes imaginaires... Mais c’est pareil pour les romans historiques. Et puis, parfois, une pépite se glisse dans mes lectures. C’est le cas avec Funeste Albion. C’est une dystopie qui projette le lecteur en 2100, mais tout en douceur, sans rien brusquer et sans oublier ce que fût le pays ces dernières dizaines, voire centaines dernières années. La Grande République Britannique a pris le pouvoir après la déchéance de la royauté en Outre Manche. 
Oui j'apprécie ce privilège de lire avant sa date de sortie le tout dernier roman de Julie De Lestrange. Je sais que je vais retrouver avec plaisir Alexandre, Marco, Claude, Anouk et Sophie, mes amis de "Hier encore, c'était l'été" et "Danser encore".
Tout comme le premier roman de Mélissa Da Costa, j'ai lu "Les lendemains" avec émotions, mais aussi force et tendresse.
"Mamie Luger", de Benoit Philippon, va rester dans ma mémoire très longtemps !
Encore gâtée par mon ami @johannmerlaudkiefer 💙
J'ai lu aujourd'hui "La grossophobie existe... Je l'ai rencontrée sans le savoir."
Avec la BD Romance, Elric fait tomber les masques. Non, tout n’est pas beau, élégant, chaste et raffiné dans une relation amoureuse. Avec une touche de vintage et les couleurs des comics, on découvre des intentions bien contemporaines, traitées avec un humour parfois noir et sans aucun doute décapant ! C’est direct et sans tabou.
Après Bleu Calypso et Rouge Tango, je viens de dévorer Vert Samba, de Charles Aubert.