Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’ombre du renard

« Les pièces du puzzle tournoyaient dans son esprit. Réalité, fiction, il avait l’impression que tout se mélangeait. La crypte. Cette scène. Ces morts. Et au milieu du carnage, une masse abandonnée sur le sol poussiéreux. »

 

J’ai lu le dernier Nicolas Feuz en immersion. C’était lors de mon dernier séjour en Corse.
A l’identique de ses précédents romans, l’écriture est efficace, directe, sans temps morts. Par contre, des morts, il y en a dans L’ombre du renard ! Il ne nous avait pas habitué à cela le procureur… C’est dommage, car autant l’intrigue est captivante, autant j’ai été freinée par l’amoncellement de cadavres.

Entre présent et passé, l’histoire est sous tension de la première à la dernière ligne. Sur fond de mafia, c’est sans répit pour le lecteur. Fort heureusement, quelques belles descriptions des lieux permettent une évasion bien agréable.

Un casse-tête diabolique !

 

Résumé :
En 1943, alors que les Alliés s’apprêtent à libérer la Corse, un convoi SS quitte un couvent sur les hauteurs de Bastia en emportant une mystérieuse cargaison. Chargées sur une barge à destination de l’Italie, les caisses sont victimes d’un bombardement américain et finissent englouties au large du Cap Corse. Ainsi naît la légende du Trésor de Rommel, qui suscitera bien des convoitises…
Jusqu’à ce jour de l’été 2018 où un lingot d’or caractéristique réapparaît en Suisse, à côté du cadavre d’un vieux bijoutier de Neuchâtel. Le premier d’une longue série, qui va entraîner le procureur Norbert Jemsen, sa greffière Flavie Keller et l’inspectrice Tanja Stojkaj dans un tourbillon  mortel entre la Suisse et la Corse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 15 avril 2020 par dans Lecture, Polar, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 302 autres abonnés

Articles les plus populaires

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre
Nouvelle donne
Avec toutes mes sympathies
Auto Works Magazine
Florence Medina sous le feu des questions
Camino de Santiago - Carte zoom Michelin n°160
Conférence : Les 20 dates qui comptent dans l’histoire du livre
S.A.R.R.A. : une intelligence artificielle

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :