Mais qui sont les nouvelles voix du polar ?

Je vous en avais parlé fin d’année dernière …
Un jury de libraires avait sélectionné six polars publiés en 2016 par Pocket dans le cadre du Prix des Nouvelles Voix du Polar.
Trois français (Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard, Point Zéro d’Antoine Tracqui, Prendre Lily de Marie Neuser) et trois étrangers (Vongozero de Yana Vagner, Je voyage seule de Samuel Bjork, Leçons d’un tueur de Saul Black).

C’était ensuite au jury des lecteurs de procéder Lire la suite

Glacé

glace-bernard-minier« Le ciel s’était assombri quand ils ressortirent. Des nuées sombres et mouvantes passaient au-dessus du cratère gelé qui prenait tout à coup un aspect sinistre. Un vent violent charriait des flocons. Le décor, brusquement, collait avec le crime : quelque chose de chaotique, de noir, de glaçant – où les hennissements désespérés d’un cheval pouvaient facilement se perdre dans les hurlements du vent. »

Je n’avais jamais lu de roman de Bernard Minier, aussi, lorsque j’ai entendu la publicité autour de la série télévisée en 4 épisodes, je me suis installée devant mon poste pour découvrir cette histoire.
J’ai eu du mal à accrocher (oui, j’avoue, j’ai du mal avec la télé …), mais j’ai tout de même perçu les indices d’une intrigue plus qu’interessante. Aussi, j’ai abandonné pour Lire la suite

Les innocents

les-innocents-francesca-segal« Rachel l’avait observé avec inquiétude parler de plus en plus fort, suivant ses mains du regard tandis qu’il faisait de grands gestes, comme si cela pouvait lui permettre, lorsqu’elles seraient à nouveau au repos, de prédire son humeur comme une girouette lui aurait permis de prédire la météo. »

Le roman de Francesca Segal Les innocents, révèle une très belle écriture.
Le poids des traditions de cette communauté juive londonienne respire à chaque page et l’on y découvre des personnages aux profils psychologiques finement détaillés.

Une vie peut-elle volée en éclat pour une décision, un choix ? L’auteur Lire la suite

Chanson douce

cvt_chanson-douce_782« Myriam se reproche de n’avoir pas mesuré la violence dont Louise est capable. Elle avait déjà remarqué que la nounou pouvait se mettre en colère pour ce genre de choses. Une fois Mila a perdu un gilet à l’école et Louise en a fait une maladie. Tous les jours, elle parlait à Myriam de ce gilet bleu. Elle s’était juré de le retrouver, avait harcelé l’institutrice, la gardienne et les cantinières. Un lundi matin, elle a trouvé Myriam en train d’habiller Mila. La petite portait le gilet bleu.
« Vous l’avez retrouvé ? a demandé la nounou, le regard exalté.
— Non, mais j’ai racheté le même. »

Je crois que je n’avais jamais lu un prix Goncourt avec autant d’avidité.
Leïla Slimani a écrit une histoire tout simplement terrifiante. Oui, Chanson douce est une histoire simple, tirée d’un fait divers américain. Et pourtant, Lire la suite

Le Serment du Passeur

Le Serment du Passeur par Frédéric Clémentz« Je ferme alors les yeux, vois mon cœur ouvert en deux tandis que je sens ce jet de chaleur se diffuser dans tout mon corps et devenir plus intense quand il pénètre mon cerveau. »

Une chose est certaine, lorsque vous commencerez le roman de Frédéric Clémentz, vous risquez de ne pas fermer les yeux de sitôt … Pourquoi ? Parce que l’auteur réserve au lecteur un récit qui sort des chemins battus, une histoire Lire la suite

Surtensions

CVT_Surtensions_2414« Un endroit que l’on abandonne à la première occasion, sans se retourner, sans mélancolie, comme on quitte un village irradié après une catastrophe nucléaire, laissant prisonniers ceux qui n’ont pas eu le choix et qui s’enferment, dépérissent et agonisent. »

Pas de doutes, depuis Code 93, Olivier Norek a fait du chemin et son capitaine Coste aussi. Même si la tension était à son comble dans Territoires, le troisième volet porte bien son titre.
L’ex-flic confirme une sensibilité dans l’écriture qui rend son récit Lire la suite

Les romans d’amour sont dangereux

7« Elle pensa à tous ces hommes qui l’avaient aimée en secret avant de se déclarer. Maintenant elle vivait la même chose qu’eux. Elle aimait un homme, le désir qu’elle éprouvait pour lui électrisait chacun des moments passés avec lui, mais elle ne souhaitait pas lui en faire part. Cela risquait de tout gâcher. Elle risquait de le décevoir ou d’être déçue. »

Ce court roman de Catherine Choupin révèle un auteur amoureux de la langue française. Certes son histoire n’a rien d’extraordinaire : un homme, une femme, une rencontre, des sentiments Lire la suite