Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le voleur d’enfance

« J’étais une fillette banale
Au visage sans finesse
En pleurs ou en colère
Mes yeux devenaient verts

Mais pour pouvoir retrouver
La douceur tendre et parfumée
D’une mère tant désirée
Bien souvent je les fermais »

De l’enfance, Esther Mello raconte le soleil, les fleurs, le miel, tant de beaux souvenirs jusqu’au jour où elle quitte l’orphelinat. Une nouvelle vie commence alors, avec un père violent, l’inceste, la peur …
Malgré la gravité du sujet, l’auteur distille les maux avec une sensibilité exceptionnelle en utilisant des mots simples, des pensées fortes, des refrains poétiques.

Un texte intimiste qui mérite le plus grand respect, paru chez Elan Sud.

Lire un extrait

Publicités

Un commentaire sur “Le voleur d’enfance

  1. Dona Swann
    16 juillet 2012

    C'est le genre de récit devant lequel j'ai de grandes appréhensions.
    Je ne me suis toujours pas remise de « Push » de Sapphire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 juin 2012 par dans Lecture, Récit, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :