Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

« Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot, le lecteur doit se sentir envahi d’un sentiment puissant ; pendant un instant, il ne doit plus penser qu’à tout ce qu’il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. » 

 

Je termine à l’instant ce roman fabuleux qui m’a tenu en haleine ces derniers jours. Ce roman n’en est pas un, non ils sont plusieurs. Les intrigues à tiroirs tiennent le lecteur du début à la fin, je n’avais rien lu d’aussi fort depuis Ne le dis à personne d’Harlan Coben.
J’ai pourtant du mal à écrire que c’est le suspens qui m’a plu, car avant toute chose, la vérité est avant tout une histoire d’amour.

« Dans notre société, Marcus, les hommes que l’on admire le plus sont ceux qui bâtissent des ponts, des gratte-ciel et des empires. Mais en réalité, les plus fiers et les plus admirables sont ceux qui arrivent à bâtir l’amour. Car il n’est pas de plus grande et de plus difficile entreprise. »

 

Harry est un homme qui n’a aimé qu’une fois et son histoire est transcendante.
L’auteur joue avec le livre qui est dans le livre et l’on ne peut que comprendre qu’ « Écrire un livre, c’est comme aimer quelqu’un : ça peut devenir très douloureux. ».
La douleur des sentiments est imprégnée au fil des chapitres qui s’égrainent comme un compte à rebours. Dans ce village tranquille de l’Amérique profonde, personne n’aurait pu se douter de la violence que peut entraîner l’amour.

« (…) car l’amour, c’est aussi très beau, mais comme tout ce qui est beau, ça vous éblouit et ça vous fait mal aux yeux. »

 

Alors chacun ferme les yeux et les secrets sèment le tourmente. L’enquête ré-ouvre les plaies, met à jour le repentir …

Joël Dicker, jeune auteur helvétique, réussit un livre parfait avec une écriture soignée, un récit sans temps mort dans un style hors du commun.
Résumé :
À New-York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New-Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New-Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

 

Goncourt des Lycéens et Grand Prix de l’Académie française 2012
prix de la Fondation Bleustein-Blanchet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 janvier 2013 par dans Lecture, Suspens / Thriller, et est taguée , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

La #rentreelitteraire chat intéresse quelqu'un ? #chat #livre #bouquin #roman #lecture #instabook #bookaddict #bookstagram #cat #catstagram
%d blogueurs aiment cette page :