Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

13 à table ! 2018

Après le succès des trois premières éditions, et 2,7 millions de repas distribués par les Restos du cœur, ce nouveau recueil propose des nouvelles inédites sur le thème de l’amitié. … Lire la suite

3 novembre 2017 · Poster un commentaire

Nouvelle saison pour 13 à table

A noter dans vos agendas : Dès le 3 novembre en librairie, et pour la troisième année consécutive, les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume … Lire la suite

24 octobre 2016 · 1 commentaire

13 à table ! 2016

« Notre rencontre est peut-être aussi fragile qu’elle a été bizarre. Aussi brève qu’elle a été soudaine. Aussi futile qu’elle a été follement évidente. » Pour cette deuxième édition, le collectif d’auteurs a … Lire la suite

31 janvier 2016 · 3 Commentaires

13 à table !

« C’est quand on croit que tout est perdu que s’ouvre parfois la seule porte par où on peut passer. Il avait lu cela, autrefois, quelque part. Et cette porte magique, … Lire la suite

9 novembre 2014 · 1 commentaire

La conjuration primitive

« Parce que, pour comprendre la violence, il faut la faire entrer en soi, et elle se répand doucement, elle infecte tout le système de pensée, elle colore les sentiments, teinte … Lire la suite

20 mai 2013 · 1 commentaire

Léviatemps

« Une violente bourrasque du requiem le poussa en avant, et il pressa le pas pour suivre le tempo donné par la nature. » Le dernier Chattam est encore différent de ce … Lire la suite

2 janvier 2011 · Poster un commentaire

Carnages

Dans ce court suspens, Maxime Chattam offre une intrigue précise et séduisante. Une écriture efficace qui n’a pas besoin d’être délayée pour satisfaire le lectorat de la trilogie du mal. … Lire la suite

19 septembre 2010 · 1 commentaire

Autre monde – tome 1 : L’alliance des trois

Jusqu’à ce jour, j’avais acheté les livres de Maxime Chattam « les yeux fermés ». Et là, je suis déçue ! Non pas de l’écriture, qui est toujours aussi captivante. Non, le … Lire la suite

28 septembre 2009 · 2 Commentaires

La théorie Gaïa

La théorie Gaïa referme la trilogie de l’homme commencée avec Les Arcanes du chaos et Prédateurs. Malheureusement, malgré ses aptitudes incroyables à décrire l’horreur et à pénétrer l’âme d’un tueur … Lire la suite

24 mai 2008 · 1 commentaire

Prédateurs

Ma préférence ne va résolument pas aux récits et romans de guerre. Aussi, le dernier Chattam a été lu en diagonale, afin de capter la criminologie et le suspense de … Lire la suite

12 juin 2007 · Poster un commentaire

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Padi et l'aventure de la vie
Amoureux
Le Club des Gourmands de Lecture 2020
S'organiser avec un Bullet Journal
Menu d'amour
Heure d'été
Mon cahier Hygge happy thérapie - vive le comfort lifestyle !
La pomme d'Ève

Insta Livres

J’ai du mal avec les romans qui se passent dans un futur lointain, dans des mondes imaginaires... Mais c’est pareil pour les romans historiques. Et puis, parfois, une pépite se glisse dans mes lectures. C’est le cas avec Funeste Albion. C’est une dystopie qui projette le lecteur en 2100, mais tout en douceur, sans rien brusquer et sans oublier ce que fût le pays ces dernières dizaines, voire centaines dernières années. La Grande République Britannique a pris le pouvoir après la déchéance de la royauté en Outre Manche. 
Oui j'apprécie ce privilège de lire avant sa date de sortie le tout dernier roman de Julie De Lestrange. Je sais que je vais retrouver avec plaisir Alexandre, Marco, Claude, Anouk et Sophie, mes amis de "Hier encore, c'était l'été" et "Danser encore".
Tout comme le premier roman de Mélissa Da Costa, j'ai lu "Les lendemains" avec émotions, mais aussi force et tendresse.
"Mamie Luger", de Benoit Philippon, va rester dans ma mémoire très longtemps !
Encore gâtée par mon ami @johannmerlaudkiefer 💙
J'ai lu aujourd'hui "La grossophobie existe... Je l'ai rencontrée sans le savoir."
Avec la BD Romance, Elric fait tomber les masques. Non, tout n’est pas beau, élégant, chaste et raffiné dans une relation amoureuse. Avec une touche de vintage et les couleurs des comics, on découvre des intentions bien contemporaines, traitées avec un humour parfois noir et sans aucun doute décapant ! C’est direct et sans tabou.
Après Bleu Calypso et Rouge Tango, je viens de dévorer Vert Samba, de Charles Aubert.