Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Carnages

Dans ce court suspens, Maxime Chattam offre une intrigue précise et séduisante. Une écriture efficace qui n’a pas besoin d’être délayée pour satisfaire le lectorat de la trilogie du mal.

« La force de l’adolescence, chaque matin, est une nouvelle aube, indépendante de la veille. »

Adepte ou profane, vous allez aimer.

Résumé :
Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer…
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses.

Prix du roman fantastique du festival de Gérardmer

Publicités

Un commentaire sur “Carnages

  1. Marielle
    14 octobre 2010

    Ce n'est pas le meilleur de Maxime.
    C'est vrai que sa première trilogie est telle, qu'on attends toujours plus !
    La Ch'ti

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 septembre 2010 par dans Lecture, Suspens, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :