Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Mais délivrez-nous du mal

« La vulgarisation télévisée des progrès de la police scientifique avait fait redécouvrir aux malfrats de seconde zone les vertus de la purification par le feu. » 

Ce polar mêle meurtres et affaires financières sur fond de méditerranée.
Une enquête « classique », une intrigue sans surprises, un récit qui s’embourbe parfois dans les frasques sexuelles du journaliste d’investigation …
Ma critique est mitigée, car c’est tout de même une lecture agréable, avec beaucoup d’humour. Et un personnage centrale qui remporte très facilement l’affection du lecteur.

L’auteur a déjà écrit de nombreux ouvrages, il semble que celui-ci ne soit pas le meilleur. A suivre donc …

Résumé :
Des hommes d’affaires sans scrupules qui s’étripent sans merci pour prendre le contrôle d’établissements médicaux aux bénéfices juteux. Des malades qui deviennent alors des clients dans une guerre des cliniques qui laissera en route quelques sommités sur le tapis. Des interventions chirurgicales ratées qui brisent la carrière de quelques sportifs prometteurs… Une justice qui tente de faire le tri entre la rapacité d’un patron et la négligence des chirurgiens. Une rumeur persistante qui insinue qu’un tueur en série abrège le séjour des hospitalisés… Clovis, enfin, qui partage son cœur – ou plutôt son lit – entre deux femmes que tout oppose, mais qui vont l’inciter à fourrer son nez dans ces histoires frelatées. Tiraillé entre naïveté, amour et curiosité, Clovis va prendre des risques inconsidérés afin de découvrir l’hypothétique serial killer qui tient tant à délivrer ses semblables du mal…

Un commentaire sur “Mais délivrez-nous du mal

  1. Soleggiata
    24 juillet 2013

    Bien tentant …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 22 juillet 2013 par dans Lecture, Suspens, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 307 autres abonnés

Articles les plus populaires

Mémé goes to Hollywood
Brooklyn Paradis - Saison 3
L'amour fou à Paris 1920-1940
Le Petit Prince
Des étoiles pour cette nuit
Tout ce que l'on ne s'est pas dit
La chronique de Sabine #27
Auto Works Magazine

Insta Livres

"Bed bug", de Katherine Pancol, se déroule entre Paris et New York. Rose est une jeune scientifique qui ne parvient pas à mener à bien une relation amoureuse, alors que son travail de recherche lui apporte pleine satisfaction. On apprend au fil des pages les traumatismes trans-générationels qui marquent à tout jamais...
Le roman graphique "Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges" est signé Léonie Bischoff.
Je termine la lecture de "Blue Baby", de John-Erich Nielsen. Cet ancien officier saint-cyrien, cavalier formé à Saumur, est un auteur que je connais bien depuis une quinzaine d'années. Son dernier roman est très différent des précédents, et même si j'ai aimé l'histoire en général, je n'ai pas adhéré au récit des combats de la Seconde Guerre mondiale, entre cavaliers français et allemands.
Ma lecture du moment ? Le tome 3 des aventures de Justan Lockholmes. Il sortira chez @betapublisher dans quelques mois. C'est donc un privilège et une grande marque de confiance que m'accorde @c.d.darlington.
Féminin sauvage et Slowlife au fil des saisons - Hiver est une invitation à ralentir, au cœur de l'hiver, prendre soin de soi, vivre l'instant et profiter de la saison.
Le roman de Monica Sabolo est un récit envoûtant. L'histoire d'une jeune fille, vivant dans une réserve, que l'on devine amérindienne. Derrière ses allures d'éden, l'endroit se révèle être au quotidien un lieu de misère et le théâtre de violences. J'ai été captivée par l'ambiance étrange et dramatique de ce livre qui met la nature au cœur de l'intrigue.
Du bleu et du positif 💙 merci ma Gi 📘
Pour mon anniversaire 🎁, mon 💙 a trouvé une belle sélection à la librairie Le Grenier d'Abondance 📚
%d blogueurs aiment cette page :