Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Ce que je peux te dire d’elles

« Aimer la vie. Coûte que coûte. Malgré les attentes interminables, les désirs inassouvis et les espoirs enfuis. » 

C’est une belle saga, quatre générations de femmes, autant de joies et de blessures, d’espoirs et de déceptions. Portraits de mères, d’amoureuses, de militantes, Ce que je peux te dire d’elles est aussi une esquisse de la condition féminine des années 60 à nos jours.

« Les blessures de l’enfance laissent aux adultes des cicatrices brûlantes. Tout dépend de la façon dont elles ont été soignées. »

Un roman émouvant, une écriture sensible, de la couverture au point final, c’est un titre de toute beauté !

Résumé :
Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n’aime pas ça : les coups de fil au petit matin n’annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c’est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d’un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas que sa fille était enceinte. Et puis un garçon, le premier au bout de cette lignée de filles, quelle histoire… Dans le train qui la mène de Toulouse vers Paris, le trac au cœur, Blanche relit les carnets de moleskine destinés à Violette ou, remontant le temps, elle a essayé de se souvenir de tout, tout ce qu’elle peut lui dire d’elles.

Un commentaire sur “Ce que je peux te dire d’elles

  1. Jacky Caudron
    12 mars 2013

    Oh que je l'ai aimé ce roman…merci…^.^…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mars 2013 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 302 autres abonnés

Articles les plus populaires

La chronique de Sabine #30
La chronique de Sabine #31
Journées européennes du patrimoine 2020
Quelques artistes et Gens de lettres
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une
Ma boîte à lire au coeur de ma ville
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma
N'espérez pas vous débarrasser des livres

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :