Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Autrefois Outrebois

« À Outrebois, on est plus sur la rive gauche du Rhin que la rive droite de la Seine. Le village est dessiné perpendiculairement à l’Authie, la rivière qui distingue les gens du nord des autres. L’Authie sépare les gens du sol de ceux du sous-sol ; c’est-à-dire les paysans des mineurs ; la Picardie du Nord-Pas-de-Calais.«   

C’est le second livre des éditions Mon Petit Éditeur que je découvre et j’en suis enchantée.
En quelques dizaines de pages, l’auteur brosse l’histoire d’un village de Picardie avec des mots justes et simples. La ruralité du récit est mise en musique et apporte une poésie indéniable au texte.

« Là-bas, personne ne prête attention au chef. On pense qu’il bat la mesure. Au pire, qu’il empêche de bien voir les instrumentistes. On ne se doute pas que pour le bon chef, faire sonner un orchestre c’est l’art de sauter dans le vide, d’aller vers ce qu’on doit entendre mais qu’on n’entend pas encore. « 

Une écriture profonde et sensible !

Lectures publiques

Résumé :
Voici un village presque imaginaire. Un endroit inconnu que tout le monde connaît.
Où les grands-mères ont l’oreille absolue, où les coqs sont ténors,
les instituteurs communistes, les cyclomotoristes dégingandés.
Où les fous sont au volant, où les agriculteurs se croisent,
où les chiens sont de faïence, les curés toujours prêts,
et le cimetière, sous la pluie.

Les nuages de ce petit recoin du nord sont à la démesure
des accords de Richard Strauss ou de Gustav Mahler.
Être chef d’orchestre, c’est organiser les sonorités.
Celles d’autrefois, celles d’Outrebois, semblent avoir suscité cette musique…

Lire les premières pages

 

Un commentaire sur “Autrefois Outrebois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 25 février 2013 par dans Lecture, Récit, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 272 autres abonnés

Articles les plus populaires

Les livres
Trois heures du matin
Écrits sans papiers. Pour la route, entre Marrakech et Marseille
Suzanne aux oiseaux
Nuit de la lecture 2020 : Rêveries salonaises
Si la vie te donne des citrons, fais-en une tarte meringuée

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :