Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Quand les lumières s’éteignent

« Les autres étaient comme lui : déprimés et désorientés, «victimes des circonstances extérieures». C’est le destin, pensaient-ils, notre destin, le destin de l’Allemagne.  Ce n’est qu’en de rares moments de lucidité effrayante qu’ils se posaient des questions, et de leurs réponses, tout dépendait. »

 

Ce texte édité en 1940 est bien plus qu’un roman. C’est un document exceptionnel écrit par la fille du célèbre Thomas Mann. Il met la lumière sur une dizaine de tranches de vies, juste avant la guerre, en Allemagne, dans un quotidien étroitement lié au nazisme. Il est industriel, prof, journaliste, médecin, pasteur, paysan, … Elle est secrétaire, mère de famille… Ils sont un couple d’amoureux … La vie pourrait être si simple, mais la propagande engendre la peur, la lâcheté ou la résistance.
Erika Mann précise que les crimes et les martyrs ne sont pas la règle, mais des exceptions, autant sous le Troisième Reich qu’ailleurs.
Les destins croisés de ces êtres « normaux » est décrit d’une manière très simple et lorsque le totalitarisme pointe son ombre, alors, les mots les plus justes plongent le lecteur dans l’effroi de la suggestion, du non-dit.

« Hormis la musique somnolente de la fontaine dans la cour, on n’entendit pas le moindre bruit, lorsque le professeur, dans une attitude de fierté, sortit de l’amphithéâtre. »

 

Un livre qui fait froid dans le dos, certes, mais indispensable au devoir de souvenir.

 

Résumé :
Dans ce document d’époque, unique en son genre, Erika Mann observe le destin des habitants d’une petite ville allemande, de l’arrivée au pouvoir de Hitler à la toute-puissance du régime nazi. En dix nouvelles entrelacées, toutes basées sur des faits réels, se dresse le tableau d’une société confrontée à la terreur, à la dénonciation et à l’antisémitisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 17 novembre 2012 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 015 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

Courrier du jour : la sagesse des jardins, Santiago Beruete @editionsdenoel #lecture #bookstagram #instabook #sagesse #bouquinovore #bookaddict
Courrier du jour : L'atelier des souvenirs, @anneidouxthivet #pocket #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
J'adore mon nouveau marque-pages @latelierdana.fr 📖 Idéal pour les grands livres ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #bd
Courrier du jour : le tout nouveau Paul Colize,. Le 7 mars dans toutes les librairies, mais déjà entre mes mains 😍 UN JOUR COMME LES AUTRES #polar #bookaddicts #bouquinovore #instabook #bookstagram
Je termine la lecture de ce roman, beau, différent, fascinant, violent. La vraie vie ? #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts
Visite de la bibliothèque de Coulommiers, aménagée dans une ancienne prison du 19ème siècle. Un très très beau bâtiment. #bookaddicts #bookstagram #instabook #librairie #bouquinovore
Courrier du jour : "Trente trois fois mon amour" de Nicolas Barreau, aux éditions Éloïse d'Ormesson. En librairie dès le 7 février. #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Avec ce froid de canard, pensez à protéger vos mains et lèvres. C'est toujours utile pour lire 😉 #cestlhiver #instabook #bookaddicts #bookstagram #instablogger #bio #cosmetiquebio #lecture #livreaddict #bouquinovore
Aujourd'hui dans La Provence, retour sur la première du Club des gourmands de lecture. Un rendez-vous mensuel à la médiathèque de Salon. #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Merci au photographe @patrickurvoy pour ce portrait pris lors de la #nuitdelalecture #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #salondeprovence
%d blogueurs aiment cette page :