Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Les solitudes additionnées

Je continue mes « rencontres littéraires Facebook » avec ce roman absolument étonnant ! Je me suis laissée happée par une écriture d’une grande sensibilité qui entraîne le lecteur dans le tourbillon de la vie des protagonistes. Impossible de lâcher le roman une fois entamé. Un récit juste et original sur les hommes, les femmes, le quotidien, l’amour, la solitude, bref, ce que l’on nomme la vie. A l’époque des Grands Humanistes, Gaël Chatelain aurait eu sa place.
A lire de toute urgence (d’autant que l’éditeur menace l’auteur de pilonner les exemplaires encore en vente). Vous ne serez pas déçu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 4 mai 2009 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 309 autres abonnés

Articles les plus populaires

Campus d'été - Ecriture & crustacés
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma
Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent
Le chocolat de poche
Amoureux
Sexe : le grand quiz
Café littéraire : le roman épistolaire
%d blogueurs aiment cette page :