Princesse Cépagrave et l’enfant qui parle avec ses mains

Dans ce nouvel album de Princesse Cépagrave, petits et grands retrouvent les illustrations pleines de couleurs de Philippe Wolff. Avec l’auteur, Betty Séré de Rivières, ils nous racontent que les mots ne sortent pas toujours de la bouche. On peut parler avec les mains !
Cette différence est une nouvelle richesse que l’on peut acquérir avec l’apprentissage de la langue des signes.
Le lecteur est invité à communiquer autrement, tout comme les personnages de l’histoire. Lire la suite

Le petit monde

le-petit-monde-frederic-barres« Nous sommes donc là tous les quatre, à nous regarder en chien de faïence, les yeux plissés, à nous défier comme font les cow-boys avant de dégainer. Il y aura un vainqueur et trois vaincus. Nous voulons tous gagner, mais les statistiques sont formelles. José est le plus fort. »

Le petit monde de Frédéric Barrès se situe au coeur du Berry, dans les années 60, de l’école primaire aux années collège.
Les chapitres sont autant de souvenirs liés à l’enfance, racontés avec l’innocence de la jeunesse. L’auteur se souvient des billes, de la remise des prix, du chocolat au lait, Lire la suite

La Provence – 23 avril 2016

Il y a quelques années naissait les Plumes et Écrivains du Pays Salonais, dont l’acronyme P.E.P.S. augure une intention de symbiose entre l’art et l’action. Avec Philippe Wolff, nous ne pensions pas à ce moment là que l’aventure nous mènerait vers un livre commun, un recueil de 13 nouvelles, proposant au lecteur voyages dans le passé, péripéties, humour, aventures, traditions, romances, émotions, suspens ou sensations fortes…

La Provence 23 avril 2016 Lire la suite

Escapades littéraires au fil du temps

Couverture-Livre-PEPS« L’automne de cette année-là avait pris ses quartiers à grands souffles de mistral, soulevant poussière et feuilles sèches, attisant une certaine nervosité chez les badauds qui déambulaient dans les rues de la cité de Nostradamus.
Il fallait d’une main tenir les couvre-chefs, plisser les yeux, maîtriser les trajectoires, en somme pas vraiment le plaisir recherché. »

Nous sommes nombreux à chercher l’évasion à travers nos lectures. Ouvrir un livre et prendre littéralement l’autoroute du soleil en direction Lire la suite