Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La Terre est ma demeure

« Un moment de silence ne coûte rien. Nous n’avons pas besoin de budget pour cela. Un moment de silence peut rétablir la paix, la compréhension et la vision profonde. Tout le monde en est capable. Nul besoin d’être bouddhiste. »

 

Je ne connaissais pas Thich Nhat Hanh avant d’ouvrir ce livre.
Dès les premières pages, j’ai compris que cette autobiographie n’était pas seulement le portrait d’une figure majeure de la spiritualité mondiale.

Le maître bouddhiste vietnamien égraine ses souvenirs, heureux, parfois difficiles. Il relate ses rencontres, notamment celle avec Martin Luther King. Il exprime avec simplicité sa pratique de la pleine conscience. Un art de vivre qui s’enseigne.

Chaque chapitre propose au lecteur d’ouvrir les yeux sur la nature, les âmes, les émotions, la spiritualité. L’ouvrage n’est à aucun moment moralisateur.

La Terre est ma demeure est un livre que l’on peut ouvrir au hasard pour relire et savourer la sérénité qu’on y trouve à chaque page. Un Pocket que l’on consulte régulièrement après une première lecture qui a permis de surligner, d’annoter, les mots et les phrases qui résonnent en nous.

Remarquable et puissant !

 

Résumé :
Dans La Terre est ma demeure, Thich Nhat Hanh nous livre son autobiographie. On y découvre que ce sage exemplaire, initiateur de la pleine conscience en Occident, a traversé de nombreuses épreuves et s’est engagé dans des combats courageux qui ont façonné son enseignement. Jeune moine, il a fondé un bouddhisme révolutionnaire. Soucieux de lutter contre la pauvreté et l’injustice sociale, il a œuvré pour la paix pendant la guerre du Viêtnam, s’est allié à Martin Luther King pour promouvoir les droits civiques, et a créé le Village des Pruniers pour transmettre la pratique de la méditation à tous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 commentaires sur “La Terre est ma demeure

  1. Ginou
    5 novembre 2018

    Dans ma PAL …
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Marielle
    6 novembre 2018

    Je viens justement de commencer ce livre …quelques pages par jour…et je l’apprécie bc … je retiens des premières pages lues la nécessité de s’ancrer dans le moment présent

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 5 novembre 2018 par dans Développement personnel, Lecture, Récit, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Tu tairas tous les secrets
Sur la route de ses rêves
Le Petit Prince
Camino de Santiago - Carte zoom Michelin n°160
Frangine
Campus d'été - Ecriture & crustacés

Insta Livres

📚🍫 J'ai reçu ma commande @lechocolatdepoche ! Est-ce qu'elle n'est pas craquante cette boite-livre ? Je partage avec vous la photo, mais pas les chocolats qui sont à l'intérieur 🍫🍫🍫
Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
%d blogueurs aiment cette page :