Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Petit traité d’intolérance

Petit traité d'intolérance« Avant de gueuler après la nature qui vous a fait aussi laid, réfléchissez deux secondes. La nature, bonne fille, produit. C’est l’homme qui décide, en fonction de critères qui peuvent varier selon son humeur et les époques, ce qui autour de lui est beau ou laid. »

J’ai acheté ce petit livre au printemps, une édition Librio pour 3 petits euros !
Je ne connaissais pas bien l’écriture de Charb, c’était donc un moyen de mieux apprécier la plume du directeur de Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier dernier.

Charb n’était pas que dessinateur, il était journaliste, et c’est avec une écriture humoristique et corrosive qu’il aborde 50 sujets de la vie quotidienne pour en faire 50 chroniques délirantes et détestables.

Très cultivé, l’auteur flingue tour à tour les fumeurs, les trentenaires, les tatoués, mais aussi le bleu lavande, les croissants au beurre et les chiottes des trains. Vous aurez compris, les choses comme les gens sont au centre de l’humour ravageur du dessinateur satirique.

Inutile de vous dire que la mauvaise foi est évidente à bien des moments, mais nous décroche inévitablement le sourire. Les chroniques courtes sont pertinentes et pleines de clichés. Le ton est à la fois léger et acerbe. La morale tient en quelques mots à la fin de chaque chapitre : « Je crois que vous en serez d’accord, il faut (…). Amen ! »

Le lecteur comprendra donc l’ironie du titre du recueil ! Charb se moque de nous et de lui. Car la tolérance n’est-ce pas de pouvoir rire de tout sans blesser personne ? »

Après ce vendredi 13 meurtrier, lire les fatwas de Charb était légitime et propice.
Lisez en paix et au second degré !

 

Résumé :
Vous trouvez touchants les dessins d’enfants affichés au bureau et la nostalgie branchée des trentenaires ? Sexy les filles perchée sur des talons de 12 cm ? Sympathiques les festivals thématiques qui fleurissent un peu partout les week-ends ? Alors ce livre n’est pas pour vous ! Tous ces détails de la vie quotidienne qui enchantent Amélie Poulain donnent à Charb des envies de meurtre et lui inspirent, dans ce livre, de petites chroniques acides et hilarantes.

Publicités

Un commentaire sur “Petit traité d’intolérance

  1. Dona Swann
    21 novembre 2015

    J’ai failli l’acheter l’autre jour !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 novembre 2015 par dans Essai, Lecture, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :