Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Un parfum d’herbe coupée

« Peut-être que tous ces animaux scellaient les briques de notre version de la publicité Ricoré, le chien qui remue la queue, le chat qui ronronne, les joues des enfants pleines de miettes de pain au chocolat, et le soleil qui vient de se lever, merci, vraiment, merci l’ami Ricoré. »

Nicolas Delesalle signe ici un délicieux roman poétique. La réminiscence est soignée, l’écriture forte en images, le style doux.

« Au-dessus, la nuit habille le ciel en costard-cravate gris trader. La lune est suspendue plein ouest. Son éclat d’hostie rassie sanctifie les bords des nuages. »

Le décès de la grand-mère de Kolia déclenche les souvenirs de cette enfance au parfum d’herbe coupée. Avec tendresse, le narrateur raconte … Les émotions sont intactes, palpables …

Un texte d’une grande sensibilité, une belle nostalgie à partager !

Résumé :
Kolia, à l’approche de la quarantaine, se souvient de son enfance et de ces instants où l’innocence s’envole peu à peu.

Disponible sur Amazon, iBookStore, Kobo, Fnac, ePagine

prix des lecteurs du prix livre numérique 2013 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 mai 2013 par dans Lecture, Nouvelles, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :