Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Petite femme

« C’est étrange comme certaines images s’ancrent profondément dans notre esprit et soudain remontent en surface, par brèves intermittences, à différentes heures de la journée, apparaissant tellement souvent qu’elles ressemblent à un tourment, comme la chanson qu’on se surprend à chanter sans le vouloir. L’obsession résiste à la volonté jusqu’à devenir une compagnie inéluctable. » 

 

C’est la seconde fois que je succombe à une belle couverture d’un roman italien de la collection Denoël & d’ailleurs (1).

Petite femme, d’Anna Giurickovic Dato est un roman court, puisqu’il fait moins de 200 pages, mais il possède une force incroyable.

Silvia est une mère aimante, amoureuse de son mari. C’est un événement traumatisant qui va lui faire ouvrir les yeux… Mais qui de la mère ou de la fille est la plus ébranlée ? Les blessures du passé pourront-elles se résorber afin de pouvoir reconstruire un présent et un futur pour Maria et sa mère ? Entre le Maroc et l’Italie s’écrit le destin incertain de deux femmes.

Avec pudeur, l’auteur évoque l’amour et la violence. L’attrait et le rejet. L’innocence et la perversion. Toutes ces contractions qui peuvent se retrouver en sein d’une même personne.

Anna Giurickovic Dato sait mettre de la douceur dans son écriture, les mots sont justes, les non-dits justement disséminés, la tension parfaitement maîtrisée au fil des pages.

Un drame puissant et d’une grande esthétique.

 

Traduit de l’italien par Lise Caillat – Parution : 31-05-2018

 

Lire un extrait

 

(1) Voir ma chronique du roman de Basile Salvadore : Petits miracles au bureau des objets trouvés.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Un commentaire sur “Petite femme

  1. anaverbaniablog
    28 juin 2018

    Super tentant !! Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Information

Cette entrée a été publiée le 28 juin 2018 par dans Lecture, Roman, et est taguée , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :