Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Petits miracles au bureau des objets trouvés

« Pour la première fois après tant d’années, il se laissa aller à la vie, comme un radeau à la dérive sur la mer. Quasi sans le vouloir, il fixa le thé qui ondulait en fumant dans la tasse. Et dans le liquide chaud il aperçut ses yeux, comme dans un miroir. À ce moment-là, il se sentit en mesure de répondre à une des questions d’Elena, peut-être celle qui l’avait le plus frappé. »

 

J’ai craqué sur ce livre en découvrant sa couverture dans le catalogue Denoël, avant même d’en lire le synopsis.
Au fil des pages, les mots, les objets, les sentiments m’ont envahis durablement et je vous avoue qu’aujourd’hui j’ai beaucoup de mal à parler de ce roman que j’ai aimé avec ma tête et mon coeur.

L’auteur, Basile Salvatore, brosse le portrait d’un jeune trentenaire bloqué dans son quotidien, timide et introverti.  Une pétillante jeune femme va venir bousculer sa vie et l’obliger à se dépasser en brisant son immobilisme.
Le lecteur sera touché par la relation entre Michele et Elena. Il y aura aussi des moments doux, souriants, des éclats de rire. Des émotions vraies, des pans de vie à découvrir, un futur à construire. Ce livre ce n’est pas la dolce vita, mais l’ambiance est résolument italienne.

Petits miracles au bureau des objets trouvés, un roman poignant, une analyse psychologique sensible et élégamment travaillée, un plaisir de lecture incontestable.

 

Feuilleter le livre

 

Résumé :
Poupées, sacs à main, carnets, téléphones, lunettes… On ne s’intéresse jamais aux objets trouvés. Pourtant, ils ont appartenu à quelqu’un, ils ont été choisis, aimés.
Dans une petite gare italienne, un homme les collectionne avec dévotion. Ce sont ses seuls amis, croit-il. Jusqu’au jour où il trouve un cahier rouge abandonné…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Un commentaire sur “Petits miracles au bureau des objets trouvés

  1. Pingback: Petite femme | Ma Bibliothèque Bleue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 13 juin 2017 par dans Lecture, Roman, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 015 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

Un livre est un jardin que l'on transporte avec soi. Proverbe arabe #citations #proverbe #livres #lecture #bookstagram #instabook
Courrier du jour : la sagesse des jardins, Santiago Beruete @editionsdenoel #lecture #bookstagram #instabook #sagesse #bouquinovore #bookaddict
Courrier du jour : L'atelier des souvenirs, @anneidouxthivet #pocket #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
J'adore mon nouveau marque-pages @latelierdana.fr 📖 Idéal pour les grands livres ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #bd
Courrier du jour : le tout nouveau Paul Colize,. Le 7 mars dans toutes les librairies, mais déjà entre mes mains 😍 UN JOUR COMME LES AUTRES #polar #bookaddicts #bouquinovore #instabook #bookstagram
Je termine la lecture de ce roman, beau, différent, fascinant, violent. La vraie vie ? #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts
Visite de la bibliothèque de Coulommiers, aménagée dans une ancienne prison du 19ème siècle. Un très très beau bâtiment. #bookaddicts #bookstagram #instabook #librairie #bouquinovore
Courrier du jour : "Trente trois fois mon amour" de Nicolas Barreau, aux éditions Éloïse d'Ormesson. En librairie dès le 7 février. #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Avec ce froid de canard, pensez à protéger vos mains et lèvres. C'est toujours utile pour lire 😉 #cestlhiver #instabook #bookaddicts #bookstagram #instablogger #bio #cosmetiquebio #lecture #livreaddict #bouquinovore
Aujourd'hui dans La Provence, retour sur la première du Club des gourmands de lecture. Un rendez-vous mensuel à la médiathèque de Salon. #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
%d blogueurs aiment cette page :