Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Demain, je me lève de bonheur

« Si on ne prend pas quelques risques, si on ne fait pas quelques pas de travers, si on ne sort pas de sa zone de confort, jamais on ne découvrira de belles clairières, des ruisseaux chantants et des poignées de mûres délicieuses. Je n’ai plus envie de suivre les chemins tout tracés, je veux que cesse ma vie ennuyeuse, je veux changer, bouger, contempler, frémir, avoir envie, avoir peur … »

 

Autant vous le dire de suite, je ne vais pas être très partiale pour critiquer ce livre. Pourquoi ? Parce que Bérénice et moi on a é-nor-mé-ment de points communs, tant et si bien que j’ai dévoré ce roman en m’identifiant à presque 100% au personnage de Sophie Noël.
Comme moi, Bérénice lit du Henning Mankell. Elle a presque 50 ans, divorcée, deux enfants. Elle connaît par coeur le répertoire de Michel Jonasz. Son amour de jeunesse se prénomme Philippe. Elle livre ses humeurs à son bullet journal, que l’on découvre au fil des chapitres.

Bon, sinon, il y a aussi Madeleine et Emmanuel dans cette histoire, des personnages attachants, et puis des situations rocambolesques, des répliques pleines d’humour !

Dans le genre feel good, ce roman est un booster incroyable ! Il se dévore et on en redemande.
Faites-vous plaisir et offrez-le, vous verrez comme il est bon de se lever de bonheur 🙂

 

Un vrai coup de ❤

 

 

Résumé :
Divorcée, Bérénice mène une vie qui semble la satisfaire. Elle sort son chien Crumble, travaille à ses traductions de livres, va à l’aquagym le samedi et recommence chaque semaine. Aucun changement ne vient contrarier sa routine calme et rassurante.
Mais le jour de son anniversaire, tout change. Ses enfants lui offrent une semaine de thalasso à Saint-Malo. Une semaine sans voir Crumble, sans ses habitudes ? Elle n’a pourtant pas le choix, pour ne pas décevoir ses enfants.
Contre toute attente, ce séjour met sur son chemin des personnages qui vont lui montrer la vie sous un angle nouveau  : le beau Emmanuel, la très sportive Anne, et Madeleine, une vieille dame excentrique et pleine de sagesse. Mais surtout, Bérénice fait une découverte  : le bonheur dont elle avait oublié le goût est là, tout près…
Et si le plus grand défi de la vie était de se trouver soi-même  ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 mars 2018 par dans Lecture, Roman, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :