Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La maestra

« Dans cette région asséchée par le soleil et le vent, là où la pudeur l’emportait sur la peine, le sourire d’un enfant restait le plus réconfortant des instants et le plus respectable aussi. »

 

J’aime les sagas familiales et ce roman en possède toutes les qualités.

En alternant récit et dialogues, Martine Pilate raconte une histoire de femmes au coeur de l’Italie et sous le poids des traditions et du fascisme.

Les pages défilent et sentent le soleil, les mots distillent des sentiments nombreux et variés.

Une belle plume, sensible et captivante.

Un roman à lire cet été !

 

Résumé :
Pour Anna Maria, issue d’une riche famille d’éditeurs, l’avenir semblait tout tracé. Mais c’était sans compter sur les événements politiques qui allaient bousculer l’Italie. Une femme qui préfèrera écouter son cœur, en quête de son destin au milieu de cette montée du fascisme. Un voyage qui l’enracinera dans cette terre calabraise rude et chaude.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 juillet 2014 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

La #rentreelitteraire chat intéresse quelqu'un ? #chat #livre #bouquin #roman #lecture #instabook #bookaddict #bookstagram #cat #catstagram
%d blogueurs aiment cette page :