Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La rêveuse d’Ostende

C’est toujours un plaisir de se fondre dans les nouvelles de Eric-Emmanuel Schmitt. J’avais dévoré Odette Toutlemonde, j’ai profondément aimé La rêveuse d’Ostende.
Ce sont 5 histoires, ou presque. On pourrait même dire 4 histoires et un fait divers. La rêveuse d’Ostende, Crime parfait, La guérison, Les mauvaises lectures, La femme au bouquet. La 1ère, qui donne son titre à l’ouvrage, est délicieusement décalée. Un brin impertinent pour cet auteur qui semble si conventionnel. Mais ma préférence va incontestablement à La guérison, une histoire emprunte d’une réelle émotion.
L’auteur excelle dans son art de l’écriture. Un réel plaisir.

Publicités

2 commentaires sur “La rêveuse d’Ostende

  1. Marielle
    21 septembre 2009

    Je viens de terminer ce livre.
    Je préfére les romans aux nouvelles, et ceci s'avère encore vrai pour ce livre.
    Néanmoins, la lecture a été agréable, et facile comme toujours avec Eric Emmanuel Schmitt.

    J'aime

  2. Soleggiata
    21 juillet 2010

    Un réel plaisir … La rêveuse est sans doute ma nouvelle préférée…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 février 2008 par dans Lecture, Nouvelles, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Courrier du jour #rentreelitteraire #albinmichel 
#roman #lecture #bookaddict #bookstagram #instabook
%d blogueurs aiment cette page :