Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Madeleine

J’étais curieuse de découvrir les écrits de cet auteur pour savoir si sa notoriété était le fait de son talent ou celle de son mariage. C’est un style d’écriture direct, cru, incisif. Une histoire d’amour entre fatalisme et cynisme. C’est certains, Amantha Sthers a son style bien à elle. Madeleine se lit d’une traite. Un roman à consommer entre 2 marées.

Résumé
A quarante ans, Madeleine vit seule, à Brest. Elle travaille comme agent immobilier, connaît quelques aventures, des amours de passage, des hommes qui ne s’attachent pas, qu’elle aimerait bien retenir mais qui se contentent d’une fois, d’une petite fois avec elle et disparaissent. Un matin, elle reçoit un appel de Paris à l’agence. Un certain Castellot cherche des maisons dans la région. Il arrivera dès le lendemain. Il va s’attacher à elle. Au début, Madeleine n’y croit pas vraiment, se raisonne, se dit que cet homme marié et père de famille ne reviendra jamais ni dans son lit ni dans sa Bretagne glacée. Elle se trompe. Castellot revient et, tandis que Madeleine décide qu’il est l’homme de sa vie, lui songe à en changer, de vie, de femme, de climat affectif.

Extrait, page 130 : « La Bretagne est grise. D’un beau gris bleuté. Une couleur de mélancolie. De passé. Quand les bretons n’ont pas cette couleur dans les yeux, ils l’ont dans le coeur. Tous les bretons ont un joli coin de gris. Comme la pointe d’un rocher battu par la mer, incapables d’être heureux longtemps.« 

Publicités

2 commentaires sur “Madeleine

  1. Roxane Von Allmen
    27 janvier 2008

    Le titre et l’histoire me donnent envie mais pas l’auteur, je n’ai même pas lu en entier « le vieux juif blonde »Je vais essayer de lire une ou 2 pages de « Madeleine » à la fnac et si le style passe, je l’achèterais

    J'aime

  2. Emilie
    20 juillet 2009

    Pour moi ce livre est une déception. Pourtant Amanda Sthers a du talent, on a pu le voir notamment à travers son scénario et la réalisation de Je vais te manquer, absolument magnifique. Mais là, Madeleine, bof bof, il ne se passe pas grand chose, finalement. Et le style est cru. Bon, ça se lit, il y a de l'humour, de l'émotion, de l'espoir, mais je suis déçue, le tout reste assez fade. Je m'attendais à mieux.

    http://leslivres01.skyblog.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 janvier 2008 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Mes derniers achats #bd #nouvelles  #lecture #book  #instabook
%d blogueurs aiment cette page :