Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le clandestin

Je n’avais pas lu de Grisham depuis quelques années. Après la boulimie de la fin des années 90 avec Le client, La firme, Le couloir de la mort, L’associé, etc … j’avais laissé tombé cet auteur qui semblait ne plus trouver l’inspiration nécessaire à un livre digne de ce nom. C’est pourtant avec plaisir que je le retrouve avec Le clandestin. L’histoire démarre fort, l’intrigue accroche, les sentiments sont bien présents, la description de Bologne (Italie) nous fait voyager. Alors, certes, la fin est peut-être trop consensuelle, mais il n’en reste pas moins un roman sympa, une chasse à l’homme haletante, qui n’est pas le meilleur de Grisham, mais qui vous fera passer un agréable moment.

Résumé :
Lobbyiste sans foi ni loi, Joel Backman a été condamné à 20 ans de prison pour avoir vendu à une puissance étrangère un logiciel capable de contrôler un ensemble de satellites espions. Six ans plus tard, à sa grande surprise, il est gracié par le président des États-Unis sortant et exfiltré dans une jolie ville d’Italie. Sous une nouvelle identité, le Clandestin découvre l’art subtil d’être heureux. Il est libre, certes, mais transformé en appât. Car, si la CIA a obtenu sa grâce, ce n’est pas pour l’épargner. La question n’est plus de savoir s’il va être tué, mais qui va le tuer. La chasse à l’homme a commencé…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 20 janvier 2008 par dans Lecture, Suspens, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 015 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

Un livre est un jardin que l'on transporte avec soi. Proverbe arabe #citations #proverbe #livres #lecture #bookstagram #instabook
Courrier du jour : la sagesse des jardins, Santiago Beruete @editionsdenoel #lecture #bookstagram #instabook #sagesse #bouquinovore #bookaddict
Courrier du jour : L'atelier des souvenirs, @anneidouxthivet #pocket #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
J'adore mon nouveau marque-pages @latelierdana.fr 📖 Idéal pour les grands livres ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #bd
Courrier du jour : le tout nouveau Paul Colize,. Le 7 mars dans toutes les librairies, mais déjà entre mes mains 😍 UN JOUR COMME LES AUTRES #polar #bookaddicts #bouquinovore #instabook #bookstagram
Je termine la lecture de ce roman, beau, différent, fascinant, violent. La vraie vie ? #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts
Visite de la bibliothèque de Coulommiers, aménagée dans une ancienne prison du 19ème siècle. Un très très beau bâtiment. #bookaddicts #bookstagram #instabook #librairie #bouquinovore
Courrier du jour : "Trente trois fois mon amour" de Nicolas Barreau, aux éditions Éloïse d'Ormesson. En librairie dès le 7 février. #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Avec ce froid de canard, pensez à protéger vos mains et lèvres. C'est toujours utile pour lire 😉 #cestlhiver #instabook #bookaddicts #bookstagram #instablogger #bio #cosmetiquebio #lecture #livreaddict #bouquinovore
Aujourd'hui dans La Provence, retour sur la première du Club des gourmands de lecture. Un rendez-vous mensuel à la médiathèque de Salon. #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
%d blogueurs aiment cette page :