Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre

« Dans mon journal, je rédigeais les étapes de mon père. Ce qui nous attendait, lui, ma mère et moi. La peau qui s’affinerait. Les muscles qui fondraient comme neige au soleil. La voix qui s’adoucirait tandis qu’autour les gens persifleraient. Les épaules qui s’arrondiraient, les hanches, le bassin, le ventre, les cuisses et les seins qui un jour ou l’autre surgiraient. J’allais tout écrire. Ce qui ne se verra jamais. L’émotivité. La vulnérabilité. Les doutes dans les yeux bleus de mon père. Les précipices, la transe et le trac. La foi. Tous les dangers d’être femme ou minorité dans notre impitoyable société. »

 

Dans cette Rentrée littéraire 2020, ma curiosité a été piquée par le sujet du roman de Julien Dufresne-Lamy : Mon père, ma mère, mes tremblements de terre.

L’auteur écrit l’histoire d’une famille chamboulée.
A travers le regard d’un adolescent, il confie, sans jugements, les sentiments de Charlie, depuis la révélation de la transidentité de son père.
Du rejet en bloc, à l’acceptation, le lecteur va comprendre les questions qui bouleversent, les doutes qui assaillent, les troubles qui perturbent.

Grâce à une écriture délicate et une fine analyse psychologique, Julien Dufresne-Lamy signe un livre bouleversant sur le courage d’être soi, l’amour et l’unité familiale.

Résumé :
Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. Bientôt, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années d’une vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Tandis que les longues minutes s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte la transition de son père. Sans rien cacher de ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où son père s’est révélée. Où, pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 28 septembre 2020 par dans Lecture, Roman, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Lettre au père Noël
Mémé goes to Hollywood
Auto Works Magazine
Sexe : le grand quiz
Des étoiles pour cette nuit
Paris at night
Rire !
Benoit Severac – Sous le feu des questions

Insta Livres

J'aime ce moment particulier, quand la planète semble suspendre sa course, le temps pour elle de faire son choix entre la lumière du jour naissant et le noir de la nuit qui se meurt. Je me dis qu’un jour peut-être, la Terre ne va pas reprendre sa rotation et s’immobilisera à jamais tandis que la nuit et le jour camperont chacun sur leur position respective, nous plongeant dans une aube permanente.
Profiter du dimanche pour parcourir à nouveau ces "Carnets d'alerte" signés Juliette Duquesne et Pierre Rabhi. La journaliste et le pionnier de l'agroécologie ont écrit des livres simples et synthétiques pour sensibiliser l'opinion, éveiller les consciences pour un mode de vie plus respectueux de l’homme autant que de la nature.
La Chronique de Sabine #46
Les émissions du mois de décembre sont enregistrées. Vous découvrirez mes derniers coups de cœur 😍 HERESIX, de Nicolas Feuz et LA MÉLODIE DES JOURS, de Lorraine Fouchet. Interviews de Michel Bernardot et de Sophy Rubio. Sans oublier l'actualité littéraire 📚
Je referme le livre de Laurence Bertinchamps avec le sentiment que ce que je pensais très difficile est en fait tout à fait réalisable lorsque l’on possède les clés. Dans son livre "Conte sur toi", la coach en écriture propose des exercices qui mêlent développement personnel et écriture. Les conseils reposent autant sur l’écrit que sur la langue orale, les techniques sont étonnantes et même captivantes. La lecture s’apprécie chapitre après chapitre, après avoir pris le temps d’appliquer informations et réflexions. Mieux vivre grâce à l’écriture, l’expression, c’est un concept qui me parle complètement. Ce livre est un cadeau à se faire. Une générosité bienveillante pour une meilleure version de soi-même.
Chronique de Sabine #45
"Le féminisme se définit comme la conviction que les hommes et les femmes doivent jouer des mêmes droits et des mêmes chances."
En octobre, j'étais en panne de lecture. Non pas que je manquais de livres, ma PAL est toujours aussi imposante ! C'est juste que ma tête n'était pas disponible... Alors, j'ai essayé un livre audio : "Aurore", une nouvelle de Karine Giebel issue du recueil "D'Ombre et de silence", via l'application @lizzie_lisezaveclesoreilles
%d blogueurs aiment cette page :