Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le cavalier hilare

« Il n’osait jamais se retourner sur le passé, il avait effacé le tableau comme à l’école, rageusement, au fur et à mesure de sa plongée en enfer. Et ces coups de brosse avaient laissé des poussières de sens, des empreintes indéchiffrables et pourtant indélébiles, un peu comme l’auraient fait des chiures de mouches sur un rideau de lin. Le passé, pour ce qu’il en savait… »

 

Début des années 80. Jacques Beauregard vit à Marseille. Fou et paranoïaque son passé hante son présent. Pendant la bataille de Stalingrad, le constructeur de bunkers a caché un trésor inestimable au coeur d’un monument équestre. Monument aux morts que personne n’osera détruire et qui lui permettra de retrouver les lingots d’or une fois la paix revenue.

Bob Passion décrit la retraite de Russie avec un réalisme étonnant. Les aventures de son soldat belge sont pleines de surprises.

Le cavalier hilare est un récit qui oscille entre le tragique et le comique. Une écriture parfois même poétique dans les descriptions.

Un roman noir différent … A découvrir !

 

Résumé :
Jacques, armé jusqu’aux dents, est en embuscade dans l’escalier, guettant les Messerschmitt. Pascal monte et démonte ses projecteurs en écoutant à fond du rock’n roll, Cassandra vernit de petites têtes de mort sur les ongles de ses doigts de pieds, Eva, Rocky et Maurad pèsent des petits blocs d’un shit noir et poisseux, et Djamel, patiemment, le petit doigt en l’air, poli un tronc d’arbre.
Une journée normale dans un immeuble tranquille d’un quartier de Marseille où l’on savoure la saveur veloutée des vapeurs de l’herbe de qualité.
Nul n’avait envie de retourner dans les tonnerres de Stalingrad. Pourtant le sang, le bruit er la fureur sont tout proches, là bientôt…
No futur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 27 mai 2020 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 302 autres abonnés

Articles les plus populaires

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre
Camino de Santiago - Carte zoom Michelin n°160
Rien ne s'oppose à la nuit
Sur les chemins de Compostelle - La bible de l'apprenti pèlerin
Conférence : Les 20 dates qui comptent dans l’histoire du livre
S.A.R.R.A. : une intelligence artificielle
Méditation #3 - janvier-février-mars 2020
Le piano oriental

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :