Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Ma vie sera pire que la tienne

« Je suis un vieux chewing-gum collé à son angoisse. Une fatigue spectaculaire s’empare de moi. Je glisse au sol, lâche la carabine. La crosse tape sur le parquet élimé. Je suis en nage. J’enlève mon tee-shirt. J’éponge comme je peux. Il n’y a plus de sourire sur mon visage. Une veine bleue sur ma main. Elle palpite. Ma peau est presque diaphane. Des spasmes ridicules envahissent mon corps. Mes nerfs lâchent un à un. Ils se détricotent. Je fonds, me liquéfie. Bientôt je serai réduit à l’état d’une flaque de sueur malodorante, et je disparaîtrai à tout jamais. J’essaye de me relever. Mes jambes flageolent. Elles me lâchent. Je vacille. Je me sens seul. »

 

Singulier, c’est le mot qui me vient spontanément pour décrire les romans de Williams Exbrayat. Et pourtant, ce dernier se conjugue au pluriel 🙂

En effet, ce sont trois histoires qui sont regroupés dans ce livres, trois récits qui pourraient être lu séparément, mais qui sont étrangement liés. Avec comme fil conducteur, ce sublime Disco Boy, bouledogue bringé qui fait la couverture.

Dans Ma vie sera pire que la tienne, l’auteur reste fidèle à son style noir et bourré d’humour. C’est du Pulp fiction à la française, ça dézingue à tour de bras, ça parle gras et fleuri, on passe d’une simple embrouille à un imbroglio pas piqué des hannetons !

Bref, c’est du bon thriller bien déjanté.

 

Résumé : 
Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 12 novembre 2018 par dans En numérique, Lecture, Suspens / Thriller, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 015 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

Courrier du jour : la sagesse des jardins, Santiago Beruete @editionsdenoel #lecture #bookstagram #instabook #sagesse #bouquinovore #bookaddict
Courrier du jour : L'atelier des souvenirs, @anneidouxthivet #pocket #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
J'adore mon nouveau marque-pages @latelierdana.fr 📖 Idéal pour les grands livres ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #bd
Courrier du jour : le tout nouveau Paul Colize,. Le 7 mars dans toutes les librairies, mais déjà entre mes mains 😍 UN JOUR COMME LES AUTRES #polar #bookaddicts #bouquinovore #instabook #bookstagram
Je termine la lecture de ce roman, beau, différent, fascinant, violent. La vraie vie ? #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts
Visite de la bibliothèque de Coulommiers, aménagée dans une ancienne prison du 19ème siècle. Un très très beau bâtiment. #bookaddicts #bookstagram #instabook #librairie #bouquinovore
Courrier du jour : "Trente trois fois mon amour" de Nicolas Barreau, aux éditions Éloïse d'Ormesson. En librairie dès le 7 février. #roman #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Avec ce froid de canard, pensez à protéger vos mains et lèvres. C'est toujours utile pour lire 😉 #cestlhiver #instabook #bookaddicts #bookstagram #instablogger #bio #cosmetiquebio #lecture #livreaddict #bouquinovore
Aujourd'hui dans La Provence, retour sur la première du Club des gourmands de lecture. Un rendez-vous mensuel à la médiathèque de Salon. #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Merci au photographe @patrickurvoy pour ce portrait pris lors de la #nuitdelalecture #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #salondeprovence
%d blogueurs aiment cette page :