Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’amour fou à Paris 1920-1940

« Paris où un sentiment imprévisible, parfois dévastateur, toujours obsessionnel, a embrasé celles et ceux qui ont découvert l’alliance des cœurs ! En affirmant qu’il ne sait pas dissocier le sentiment, le désir et l’envie de peindre, Picasso a tout résumé. Il arrive fréquemment que les plus belles œuvres naissent dans le secret de chambres ou d’alcôves… Jeanne et Amadeo, Bella et Marc, Kiki et Man, Dora et Pablo. On ne peut prononcer le prénom de l’un sans immédiatement penser à l’autre… Même chose pour Anaïs et Henry, Jean et Jeannot, Nusch et Paul qui avoue : « C’est à partir de toi que j’ai dit oui au monde. »« 

 

L’amour fou à Paris est un beau livre signé Dominique Marny. La petite-nièce de Jean Cocteau affectionne le thème de l’amour et propose dans cet ouvrage la découverte d’un Paris d’une autre époque, avec ses couples mythiques du monde de l’art.

En plus des reproductions des tableaux de maîtres, ce sont des photographies, des extraits de poèmes, de biographies qui nous font entrer dans l’intimité amoureuse de Modigliani, Chagall, Eluard, Aragon ou Picasso avec leurs mots, leurs couleurs, à la Gare de l’Est, à Montmartre ou Saint-Germain-des-Prés, de jour comme de nuit, au fil des saisons.

Rencontres, déclarations, inspirations, cet album largement documenté apporte une vision bien belle de la ville lumière et de ses célèbres amoureux ❤

Passionnant !

 

Lire un extrait

 

Résumé :
Amadeo Modigliani – Jeanne Hébuterne ; Man Ray – Kiki de Montparnasse ; Marc Chagall – Bella Chagall ; Louis Aragon – Elsa Triolet ; Paul Eluard – Nusch Eluard ; Pablo Picasso – Dora Maar ; Henry Miller – Anaïs Nin ; Jean Cocteau – Jean Marais
De Montmartre à Montparnasse voilà le monde des ateliers, des galeries, des cafés, des bals, du théâtre et du cinéma dans lequel ces artistes ont vécu leurs passions : désir et tourment, complicité ou rupture, exil, émulation, confiance ont nourri leurs amours. Muses, peintres, auteurs, danseuses, photographes, la plupart venaient de l’étranger ; tous se sont croisés, certains ont noué des liens d’amitié, parfois travaillé ensemble, et ont tous fait de Paris le centre du monde artistique.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 mars 2018 par dans Beau livre, Lecture, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Publicités

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :