Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Mirage

mirage-douglas-kennedy« C’est cet air tranquillement satisfait, tandis que la confusion et la souffrance ricochaient dans mon esprit, qui m’a fait prendre conscience de l’atterrante réalité : il savait pertinemment, en prononçant ces mots, que nous atteindrions un point de non-retour. »

Lire un Douglas Kennedy est à chaque fois pour moi un plaisir et une torture. Ce titre n’échappe pas à cette règle.

Une fois de plus l’auteur apporte une belle évasion par son récit. Le soleil, la chaleur, les dunes, tant de beautés marocaines qui ne sauraient être le théâtre d’une descente aux enfers … Robyn et Paul, un couple comme un autre ? Lors de ce séjour dans un pays que Paul connaît bien, Robyn va découvrir un homme, son mari, ses secrets, son passé. Des informations largement compromettantes pour leur avenir.

Douglas Kennedy nous livre une fin analyse du couple, comme il sait si bien le faire à travers ses romans. Connaissons-nous véritablement celui ou celle qui partage notre vie ? Jusqu’où l’amour peut-il nous emmener ? Des questions existentielles qui donnent à ce roman une dimension exceptionnelle. Au fil des pages, on perçoit l’inextricable situation qui conduit à une inéluctable catastrophe. Pas de miracle en vue dans ce Mirage.

Une histoire d’amour et de trahison absolument passionnante !

 

 

Résumé :
Rien ne les prédisposait l’un à l’autre. Elle : expert-comptable, raisonnable, pragmatique. Lui : artiste, insouciant, fantasque. Pourtant Robyn aime Paul, inconsidérément. Et inversement. Il ne leur manque qu’un enfant pour parfaire leur bonheur. Un enfant que des vacances paradisiaques à Essaouira, pense-t-elle, sauront enfin engendrer.
C’est alors qu’une nouvelle tombe, un secret révélé, si lourd qu’il dévaste tout. Et Paul disparaît dans les sables marocains…
Entre secrets et mirages, Robyn traversera tous les déserts…

2 commentaires sur “Mirage

  1. Soleggiata
    1 mars 2017

    Ah , nous ne l’avons pas ressenti de la même manière celui-ci , pourtant nous nous accordons souvent sur nos impressions… Je l’ai lu à sa sortie et j’avoue avoir eu un sentiment mitigé , je l’ai trouvé un peu  » superficiel » tant dans le l’histoire de couple en elle-même, que dans la description des lieux qui auraient peut-être pu être développés davantage … Ceci dit , je l’ai tout de même lu jusqu’à la dernière page avec plaisir … Mais voilà , quand un auteur nous habitue à la perfection , peut-être devient-on encore plus exigeant ?!

    Aimé par 1 personne

    • c’est certain que plus on lit, plus on devient exigeant !
      j’aime bien cet auteur … mais c’est vrai que celui-ci n’est pas le meilleur. mais il se lit très bien.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 1 mars 2017 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

I invade you
Mémé goes to Hollywood
Des étoiles pour cette nuit
Paris at night
Brille, tant que tu vis !
Noël et préjugés
The suicide book
Grand angle sur le terrorisme

Insta Livres

Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
🎤🎧 Enregistrement de la prochaine Chronique de Sabine, dans la joie et la bonne humeur. À découvrir dès mardi prochain sur Mistral Social Club et Fréquence Mistral 📻
%d blogueurs aiment cette page :