Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

De fièvre et de sang

« Ce ne sera pas la première fois qu’on sera forcés de trouver des explications rationnelles à quelque chose qui nous dépasse, crois-moi. Avec le temps, on finira même par se convaincre qu’on a rêvé. »

 

J’ai volé cette lecture à ma fille après avoir échangé longuement avec l’auteur pendant le dernier Festival du Polar de Villeneuve Lez Avignon.
Le privilège d’être invitée à la cérémonie d’ouverture ne se résume pas à profiter de l’excellent buffet ; il permet aussi des rencontres en « off » bien intéressantes.
Alors, je mets au placard mes a priori « bit-lit » et vampires, et je commence la lecture de ce titre primé par le Prix de Cognac (une référence !).
Et voilà, le piège qui se referme sur moi …  Dès les premiers chapitres, Sire Cédric kidnappe le lecteur avec une histoire captivante, des personnages complexes et profondément humains, mais jusqu’à quel point ? L’horreur s’étale rapidement en pleine page, l’enquête n’a pas le temps de piétiner que déjà le souffle du fantastique sème le trouble.
J’ai dévoré (sans jeu de mots) ce roman angoissant et aux multiples rebondissements. Avec une écriture nerveuse, du contenu soigneusement effrayant, Sire Cédric vient de faire son entrée remarquée dans ma bibliothèque, juste à côté de la « trilogie du mal » de Chattam.

Ce livre a reçu le prix CinéCinéma Frisson 2011 et le prix polar du Festival de Cognac
 

Résumé :
Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.
Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là ou, à tout instant, votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, ou la part d’ombre d’Eva causera sa perte ou lui sauvera la vie…

Publicités

2 commentaires sur “De fièvre et de sang

  1. giselefayet
    10 septembre 2015

    Je note , une critique élogieuse qui m’a convaincue .

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 octobre 2014 par dans Lecture, Polar, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Dans le métro parisien #instabook  #bookstagram #bookaddict #lecture
%d blogueurs aiment cette page :