Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Territoires

« Trois exécutions en moins d’une semaine, ce n’est pas un hasard, c’est une révolution. Une révolution qui nous plonge dans un bain de merde. Tout change. »

 

En moins de 400 pages, Olivier Norek met la banlieue et le coeur du lecteur à feu et à sang.
On tremble pour Jacques, on peste contre Victor, on se méfie de Markus, on a une folle envie d’embrasser ELSA pour son sauvetage et on mettrait bien des claques à Andrea.

Avec une écriture nerveuse et très visuelle, le lieutenant de police nous sert une histoire si sensible que l’on ose espérer qu’elle n’est que pure fiction.
Attachants ou détestables, les protagonistes nous entraînent dans une valse folle où l’on ne sait plus très bien qui joue, qui manipule.

Ce roman au rythme soutenu prend le lecteur en otage dès la première page et ne lui laisse aucun répit jusqu’au dénouement de l’intrigue.

Après Code 93, Olivier Norek marque son territoire dans le milieu du polar.
Ceux qui l’attendaient ne seront pas déçus. Ceux qui ne le connaissent pas devraient se précipiter chez leur libraire dès le 9 octobre.
Un polar tout simplement superbe et authentique !

« Peut-être la suite serait-elle catastrophique. Peut-être un orage de merde se préparait-il au loin. Mais là, juste là, c’était un chouette moment. »

 

Résumé :
Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L’exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables.
Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d’à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé… et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution.
Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?

Un commentaire sur “Territoires

  1. Pingback: Surtensions – Ma Bibliothèque Bleue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 28 septembre 2014 par dans Lecture, Polar, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 275 autres abonnés

Articles les plus populaires

Tout le monde ne raffole pas des brocolis
Live Lecture, avec Karine Carville
LIVE Instagram : e-book à l'honneur
The suicide book
Isabelle, l'après-midi
S'organiser avec un Bullet Journal
L'ivresse des libellules
La dormeuse

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :