Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Foot night club

« Un footballeur professionnel, c’est un athlète, voire un éphèbe, un étalon, appelle-ça comme tu veux, je m’en tape. C’est un mec qui fait envie. Ce n’est pas dans vingt ans, je le sais, que je me baladerai la bite sous le bras sur les Champs-Élysées, c’est maintenant que j’ai la puissance maximale, les dents en béton, tout. »

Coupe du monde oblige, je tente de découvrir par la lecture ce qui fait que mon homme passe son temps devant la télé …
Avec ce roman d’Hervé Mestron, j’ai l’impression de lire une caricature du sport : foot = argent, sexe, drogue etc …

Extrait : « Ce qu’on te demande, c’est de savoir taper dans un ballon et de ne jamais débander sur une pelouse. Guérini dit : « Tu vois les cages, c’est comme une chatte, et le ballon c’est ton doigt, voilà, tu te démerdes comme tu veux, mais faut que ça rentre dedans. » C’est ça la pédagogie, et les footballeurs sont sensibles à la poésie. « 

Mais rapidement, le héros – maghrébin aux pieds d’or –  tombe dans un piège et sa vie bascule dans l’horreur. Pas de mi-temps pour cette lecture, elle se lit d’une traite, au rythme fou d’une carrière intense et toxique.
Un récit direct et sans envolée littéraire. Le vocabulaire est cru, c’est celui des banlieues. Difficile de penser qu’on puisse s’attacher au personnage, mais pourtant, l’amour parental va faire peser son poids dans la balance et la belle Gaëlle aura raison de ce coeur de footballeur …

Dans la série « urban stories« , ce titre bouscule et dérange.
Une écriture intransigeante pour un sujet fort d’actualité …

Lire un extrait

Lien vers le site du livre

Résumé :
Youcef Hamadi, un jeune prodige du ballon rond, va connaître l’ascension de sa vie. Repéré par un club de Ligue 1, il obtient tout ce dont il a pu rêver, la célébrité, le loft dans les beaux quartiers, ses entrées dans les clubs les plus chics de la capitale et une rencontre mystérieuse, Gaëlle, au charme redoutable. Mais la consécration a un prix : le diktat de la performance physique, la pression et les rivalités sur le terrain, ou encore les journalistes lâchés à ses trousses. Mais devenu personnage public et produit marketing, tour à tour haï et adulé par la clameur de la foule, Youcef est incapable de reprendre le contrôle de son existence. Aspiré sur le terrain comme en dehors par un tourbillon que bientôt, il ne maîtrisera plus…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 juin 2014 par dans En numérique, Lecture, Suspens, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Courrier du jour #rentreelitteraire #albinmichel 
#roman #lecture #bookaddict #bookstagram #instabook
%d blogueurs aiment cette page :