Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’heure des fous

« L’édifice renflé eût immanquablement évoqué un paquebot magnifique surplombant un océan de bitume, si l’on avait ajouté au dernier étage un rang serré de musculeux atlantes supportant le toit, douze géants dénudés et lascifs qui donnaient une image nouvelle de la police. »

 

J’ai lu beaucoup de polar cette année (surtout parce que j’étais membre de 2 jurys : Marseille et Villeneuve-lez-Avignon) et je dois dire que je suis toujours aussi heureuse de tomber sur un très bon roman qui me conforte dans mes choix de lecture.

Mais avant cette découverte, Nicolas Lebel est une rencontre. Au salon du polar de Montigny-les-Cormeilles je cherchais François Médéline… J’avais bien préparé ma visite, avec une liste d’auteurs à voir et une liste de livres à me faire dédicacer. J’essaie toujours de m’y tenir, car sinon, bouquinovore comme je suis, je pourrais acheter tout et n’importe quoi ! Et ce n’est pas le but. C’est donc « par accident » que je suis tombée sur le sympathique et flamboyant auteur de L’heure des fous, qu’il a parfaitement su me présenter. Je suis donc repartie avec l’oeuvre en question et l’appréhension d’avoir dans ma valise un livre quelconque qui parlait de SDF … Mais que nenni !

Sous ses airs de ne pas y toucher, Nicolas Lebel développe une intrigue largement documentée qui va transporter le lecteur jusqu’au très profond centre de Paris, en passant par Vincennes, La Sorbonne et sans oublier Napoléon III. L’équipe d’enquête apporte une singularité étonnante à l’histoire et il devient impossible de reposer le livre tant que la dernière page n’est pas tournée.

Si vous ne deviez lire qu’un chapitre, c’est le 33 qu’il faut retenir. Il résume le talent de Nicolas Lebel pour décrire la psychologie de ses personnages.

Et puis, munissez vous de votre dictionnaire, ici le vocabulaire est à la hauteur de toutes les espérances littéraires, vous serez même étonné d’apprendre que j’y ai eu recours pour l’expression « de Charybde en Scylla ». Vous connaissiez ?

Le remue-méninges est assuré tout au long du chef-d’oeuvre par de nombreuses références historiques et cinématographiques qui confèrent au récit une crédibilité sans égale.

Donc, en résumé, un excellent polar, au suspens omniprésent et doté d’une écriture riche et travaillée.
Résumé :
Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur
de sudoku et de répliques d’Audiard…
Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 28 décembre 2013 par dans Lecture, Polar, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 268 autres abonnés

Articles les plus populaires

Bernard Werber - rencontre et dédicace
La chronique de Sabine #19
Conférence : Les 20 dates qui comptent dans l’histoire du livre
Ma petite soeur du séisme
La chronique de Sabine #6
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma
La chronique de Sabine #18

Insta Livres

J'ai le plaisir de vous annoncer la prochaine conférence que je donnerai à la médiathèque de Lançon-Provence, à l'occasion de ses 20 ans. Les 20 dates qui comptent dans l'histoire du livre. Mardi 3 mars, à 18h30. #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger #librairie #livre #bouquin
Dîner en tête à tête avec mon Rêveur préféré...
Lecture – Ivars Jansons (1939 – 2017) #art #painting #lecture #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger
Je suis plongée dans une fiction qui pourrait très bien se passer aujourd'hui... S. A. R. R. A., de David Gruson, @betapublisher #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger #instabook
TOP SECRET J'ai préparé de la lecture gourmande pour mon bien aimé 💙 et vous, prêt(e)s pour la St Valentin ? #chocolat #lecture #amoureux #stvalentin #roman #instabook #bookstagram #bouquinovore #booklover #bookblogger #instablogger #livre #album
Breaking news! Mes chroniques seront diffusées sur l'ensemble du réseau Fréquence Mistral (Digne, Gap, Sisteron, Manosque, Briançon et Castellane) à partir de samedi matin 9h15. #radio #lire #lecture #bouquin #bouquiner #romance #polar #thrillers #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger
Citation #lecture #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger
Livres que l'on m'a offert pour mon anniversaire 📚💙 #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger
Courrier du jour : Les petits bonheurs dans la l'entreprise, et, Conversation avec Jean Dutourd, de Christophe Le Vaillant, ami de longue date. #lecture #litterature #essai #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger #auteurindependant
Encore une belle librairie indépendante découverte par hasard. #librairie #livre #bouquin #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram #bookaddicts #bookblogger #instablogger
%d blogueurs aiment cette page :