Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Black cocaïne

« Une nuée de gamins dépenaillés et morveux m’entoura soudain en me tirant par la manche et en me bombardant de questions, mettant à mal mes rudiments de bambara. Ils me suivirent un bout de chemin puis se lassèrent et disparurent en piaillant. Je regardais le fleuve. 
J’avais mal, mais j’étais en vie. »

 

C’est avec un plaisir immense que je retrouve le Mali dans le dernier roman de Laurent Guillaume.
Indiscutablement, pour moi Bamako ne rime pas avec le tube propulsé sur les ondes il y a quelques années. Non, Bamako c’est ce décor qui inspire l’ex-flic. Une ville qu’il me semble connaître, reconnaître au fil des pages. Ses rues, son fleuve, ses enfants, son climat, ses nuits, ses meurtres …
Le roman se lit sans précipitation, au rythme lent qu’impose la chaleur écrasante de la capitale malienne. Le privé mène l’enquête avec rage et détermination. L’aventure est noire, elle suinte de violence, mais l’auteur ne s’étale pas, il est factuel sans cependant ménager la sensibilité du lecteur.
Avec ce style efficace qui le caractérise, Laurent Guillaume nous livre avec Black cocaïne un roman profondément authentique.

Résumé :
Solo, ancien flic en France, devient détective privé à Bamako. Hanté par son passé, il se noie beaucoup dans l’alcool. Engagé par une avocate afin d’aider sa soeur, mule pour des trafiquants, il va se retrouver au coeur d’une enquête beaucoup plus dangereuse et complexe que prévue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 21 novembre 2013 par dans Lecture, Polar, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Sur la route de ses rêves
Ma vie est tout à fait fascinante
Mémé goes to Hollywood
Avec toutes mes sympathies
Le Petit Prince
Ghostfather
Sans pitié ni remords
Rire !

Insta Livres

📚🍫 J'ai reçu ma commande @lechocolatdepoche ! Est-ce qu'elle n'est pas craquante cette boite-livre ? Je partage avec vous la photo, mais pas les chocolats qui sont à l'intérieur 🍫🍫🍫
Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
%d blogueurs aiment cette page :