Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Monde sans oiseaux

« Je mange mon sandwich, je bois mon café et je fume en regardant les formes que prennent les volutes jusqu’à ce que ce soit l’heure de rembaucher. La radio joue « Sorry, angel, sorry so… » pendant que les bus expirent derrière la vitre et que les ventres blancs des avions nous écrasent de leur vacarme. Est-ce à cela que ressemblaient les oiseaux, avant ? »

C’est un village étrange, perdu dans les eaux, éloigné de la ville, où les oiseaux ont disparu du ciel. Dans cette géographie étrange, des familles, des amitiés, des amours se développent au fil des jours, des ans, des décennies. Le temps passe, inexorablement.

« Combien de printemps ai-je vécu déjà ? Tout recommence, tout revit, tout sort de terre et s’offre au soleil de notre pays imbibé. » 

 Ce conte contemporain envoûte le lecteur avec une histoire originale et des personnages attachants. Entre rêve et poésie, l’auteur signe là un premier roman d’une beauté atypique.

Résumé : 
« Petite Boîte d’Os » est la fille du pasteur d’une communauté vivant sur les bords d’un lac nordique. Elle grandit dans les senteurs d’algues et d’herbe séchée, et devient une adolescente romantique aux côtés de son amie Blanche. Elle découvre l’amour avec le vieux Joseph, revenu au pays après le « Déluge », enveloppé d’une légende troublante qui le fait passer pour cannibale.
Dans ce monde à la beauté trompeuse, se profile le spectre d’un passé enfui où vivaient des oiseaux, une espèce aujourd’hui disparue. Le lac, d’apparence si paisible, est le domaine où nagent les cochons fluorescents, et au fond duquel repose une forêt de cercueils, dernière demeure des habitants du village.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 26 août 2013 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 307 autres abonnés

Articles les plus populaires

Le Petit Prince
Des étoiles pour cette nuit
Raisons Obscures
Florence Medina sous le feu des questions
Le vieux qui déjeunait seul
Le piano oriental
La chambre de verre
I invade you

Insta Livres

"Bed bug", de Katherine Pancol, se déroule entre Paris et New York. Rose est une jeune scientifique qui ne parvient pas à mener à bien une relation amoureuse, alors que son travail de recherche lui apporte pleine satisfaction. On apprend au fil des pages les traumatismes trans-générationels qui marquent à tout jamais...
Le roman graphique "Anaïs Nin, Sur la mer des mensonges" est signé Léonie Bischoff.
Je termine la lecture de "Blue Baby", de John-Erich Nielsen. Cet ancien officier saint-cyrien, cavalier formé à Saumur, est un auteur que je connais bien depuis une quinzaine d'années. Son dernier roman est très différent des précédents, et même si j'ai aimé l'histoire en général, je n'ai pas adhéré au récit des combats de la Seconde Guerre mondiale, entre cavaliers français et allemands.
Ma lecture du moment ? Le tome 3 des aventures de Justan Lockholmes. Il sortira chez @betapublisher dans quelques mois. C'est donc un privilège et une grande marque de confiance que m'accorde @c.d.darlington.
Féminin sauvage et Slowlife au fil des saisons - Hiver est une invitation à ralentir, au cœur de l'hiver, prendre soin de soi, vivre l'instant et profiter de la saison.
Le roman de Monica Sabolo est un récit envoûtant. L'histoire d'une jeune fille, vivant dans une réserve, que l'on devine amérindienne. Derrière ses allures d'éden, l'endroit se révèle être au quotidien un lieu de misère et le théâtre de violences. J'ai été captivée par l'ambiance étrange et dramatique de ce livre qui met la nature au cœur de l'intrigue.
Du bleu et du positif 💙 merci ma Gi 📘
Pour mon anniversaire 🎁, mon 💙 a trouvé une belle sélection à la librairie Le Grenier d'Abondance 📚
%d blogueurs aiment cette page :