Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Tout sera oublié

« Qu’est-ce qu’un monument ? C’est un bâtiment en soi inutile. Un musée
sans musée. Un genre de croix. Une mosquée sans fidèles, une église sans
Dieu. Un symbole. Une présence de ce qui n’est plus. »

 

Ce roman graphique est surprenant.
Avec des mots simples, des phrases courtes, Mathias Enard souligne la difficulté de rapporter un événement douloureux.
Pierre Marquès signe des photos retravaillées à la gouache de Sarajevo et de Belgrade révélant les stigmates de la guerre.

« Les camps font d’immenses musées du vide, de la solitude et de l’oubli. »

 

Un livre lourd, un hommage à la mémoire.

 

Résumé :
L’été 1991, les Serbes, les Bosniaques, les Croates commencent à se foutre sur la gueule et vingt ans plus tard on me demande d’imaginer un monument qui ne soit ni serbe ni bosniaque ni croate pour cette guerre oubliée plus que terminée.
Seul un artiste international comme vous peut dessiner quelque chose d’intéressant, on m a dit. Quelque chose qui ne soit pas partisan, on m’a dit. Qui prenne en compte les souffrances de tous les camps, on m’a dit. Drôle d’idée qu un monument à la souffrance, j’ai pensé, Pierre Marquès.
C’est alors que commence pour les auteurs une traversée des ruines de cette guerre balkanique, pour qui « les souvenirs, les traces, les marques sur les façades, sur les visages, le passé devient la seule façon de voir le présent. » Un roman graphique, premier d une longue série.
Pierre Marquès, dit Mathias Énard, reprend et transforme les grandes problématiques de l’art contemporain, donnant ainsi une signification profonde et engagée à un médium que certains croyaient en danger d’extinction : la peinture.

 

Publicités

2 commentaires sur “Tout sera oublié

  1. Elisa
    10 novembre 2015

    Une chronique qui donne envie d’aller feuilleter ce vide. Et qu’as-tu pensé de ce voyage ? Je crains un texte obscur et difficile d’accès…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 juillet 2013 par dans Lecture, Roman, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :