Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Pour l’amour du chocolat

« La mélancolie qu’avait perçue Adrian Troadec dans ses lettres s’était enracinée en elle et la faisait maintenant naviguer à la dérive sur un océan de souvenirs et de frustrations. Le chocolat, seul le chocolat, lui rendait le souvenir du bonheur. »

 

C’est un curieux petit roman qui retrace une saga familiale sur près de 80 ans. En Suisse et en Amérique, l’amour, le chocolat, les échecs, la musique, réunissent et séparent les protagonistes.
L’auteur écrit de très courts chapitres, quelques lignes où seuls les faits sont rapportés, sans emphase, petites tragédies et grands bonheurs s’égrainent …

Une surprise littéraire, un chocolat noir qui peut surprendre par son amertume …
A déguster sans modération.



Résumé :
Lausanne, 1922. Adrian Troadec, 18 ans, livreur de lait, tombe amoureux de la jeune violoncelliste Alma Trapolyi. Pour la séduire et s’approcher d’elle, il tente de devenir contrebassiste pour finir champion d’échec, sans succès. Ce n’est qu’en ouvrant un commerce en chocolat qu’il arrive à gagner son attention, mais la partie n’est pas gagnée pour autant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 avril 2013 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :