Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Le retour du professeur de danse

Je suis une fan d’Henning Mankell, et c’est régulièrement que je reviens à ses écrits.
Son héros, Kurt Wallander, est comme un membre de ma famille, quelqu’un que je connais bien depuis quelques années maintenant.
Mais dans ce roman, pas de Wallander, mais un jeune inspecteur à qui on s’attache rapidement.
L’intrigue est bien construite, même si elle n’est pas haletante. Les personnages complexes à souhait, avec une touche de psychologie à laquelle l’auteur ne nous avait pas habitué. Je regrette cependant le manque de dynamisme du récit, mais peut-être lié au sujet : le nazisme, de la 2nd guerre à nos jours.

Pas le meilleur d’Henning Mankell, mais toujours très bien écrit et très intéressant.

 

Résumé
Lorsque le policier Stefan Lindman apprend qu’il est atteint d’un cancer et que son ancien mentor a été assassiné, il se charge de l’enquête. Dans ce roman d’où surgissent violences, extases et désespoirs, Henning Mankell continue de vilipender avec fougue, avec hargne, les dérives de la société suédoise. Mot de l’éditeur Décembre 1945. Dans l’Allemagne vaincue, un passager solitaire descend d’un avion militaire britannique et se rend à la prison de Hameln. Là, il procède à la pendaison de criminels de guerre nazis. Mais l’un d’eux a échappé à son sort. Octobre 1999, dans le nord de la Suède, Herbert Molin, un policier à la retraite, est torturé à mort. Dans sa maison isolée, les empreintes sur le parquet semblent indiquer que le tueur a esquissé un tango sanglant avec sa victime. Ici, ce n’est plus le commissaire Wallander qui mène l’enquête. Au même moment, à l’autre bout de la Suède, le jeune policier Stefan Lindman apprend deux mauvaises nouvelles : il a un cancer et son ancien collègue a été assassiné. Pour tromper son angoisse, il décide de partir dans le Härjedalen et d’enquêter lui-même sur ce meurtre. Or, les ombres d’un passé très noir se sont réveillées. Elles ont frappé. Elles vont frapper encore et encore. Stefan a peur. Mais il est jeune, malade. Il ignore combien de temps il lui reste à vivre. Il n’a rien à perdre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 12 février 2008 par dans Lecture, Polar, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 012 autres abonnés

Publicités

Articles les plus populaires

Insta Livres

2 nouveaux marque-pages pour ma collection : merci Antoine ! #marquepage #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
Quel bonheur de conseiller une lecture et d'avoir un retour si positif ensuite ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #roman #polar #thriller
Couture et littérature : bravo @martinemoine de savoir si bien allier les deux 📚💙 #diyideas #couture #bookaddicts #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore
De retour du festival L'antre des livres... Encore de belles lectures en perspective ! #bookstagram #instabook #lecture #livreaddict #bouquinovore #roman #polar #thriller #litteraturejeunesse
Quand les auteurs de polars abattent leurs cartes... Jean-Pierre Cendron, Bernard Madonna, Bob Passion. Une rencontre interactive que j'ai eu le plaisir d'animer au festival L'antre des livres. #polar #lecture #instabook #bookstagram #bouquinovore
Lecture détente en ce jour férié. Dans Le 1 de cette semaine, éclairage de Christophe André, Flavien Blanchot, Hervé Clerc, Marion Dapsance, Yuval Noah Harari, Vahram Muratyan, Manon Paulic, Robert Solé sur la méditation. #zen #lire #lecture #bienetre #sagesse #meditation #developpementpersonnel #instabook #bookstagram #bookaddicts #bouquinovore
Marseille... Extrait du roman de Bob Passion : Le cavalier hilare. Éditions Vents d'ailleurs #marseille #marseillais #bouchesdurhone #lire #lecture #bookstagram #instabook #bookblogger #bouquin #bouquinovore
Blogueur ? Instagramer ? Booktuber ? Si vous ne connaissez pas encore TRANS, de Karine Carville, toute l’équipe de Mots et Cris vous propose de découvrir le premier épisode de la série. Pour cela, laissez vos coordonnées (nom, prénom, mail et réseaux sociaux) en message privé. #lecture #polar #serie #bookstagram #bouquinovore #bookaddict #bookblogger #booklover #kindle #trans #instabook #instablogger
Courrier du jour : "Le bouclier d'Orion" de Jean-Pierre Cendron-Éditions Élan Sud. #polar #lecture #instabook #bookstagram #bouquinovore #bookstagram
J'ai une nouvelle petite compagne de lecture 😉 Merci @martinemoine pour ce cadeau 🎁 #bleu #diy #lecture #livreaddict #bouquinovore #instabook #bookstagram
%d blogueurs aiment cette page :