Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Les désarrois de Ned Allen

les-desarrois-de-ned-allen« J’en suis resté paralysé. Seuls mes yeux bougeaient; errant dans tous les sens, parcourant les lieux à la recherche…A la recherche de quoi ? D’une photo de mariage, d’un souvenir de vacances, d’une babiole achetée ensemble, d’un petit symbole dérisoire mais qui aurait eu la force magique de nous sortir de ce marasme, de nous faire rire tous les deux, de nous réconcilier. »

Alors, certes, ce n’est pas le meilleur Douglas Kennedy, pas celui que je conseillerais à mes amis les yeux fermés. Mais sachez tout de même que vous ne pourrez pas le lacher avant de savoir quelle sera l’issue de la descente aux enfers de Ned Allen.

L’histoire est captivante, mais seulement au delà de la 1ère partie, elle nous tient en haleine jusqu’au bout. L’auteur réussit à nous distraire en décrivant le monde immoral du libéralisme américain. Dans le pur style Kennedy. Les personnages sont attachants, l’histoire est bien ficelée et le suspense omniprésent.

 

Résumé :
Vendeur hors pair, grâce à son bagout et un pouvoir de persuasion étonnants, Ned Allen peut se vanter de sa réussite professionnelle, puisqu’il est responsable des ventes d’espaces publicitaires pour CompuWorld, un des magazines d’informatique les plus performants du marché. Marié à Lizzie, qui travaille dans les relations publiques, il mène une vie trépidante à New York, dépense sans compter et voit l’avenir en rose. Mis à part un conflit ponctuel avec Ted Peterson, manager d’une société d’informatique, tout va plutôt bien pour lui. Jusqu’au jour où CompuWorld est brusquement racheté par un concurrent. La description d’un univers fascinant : celui du New York des golden boys, un monde qui vit à 100 à l’heure et à crédit, où euphorie et désespoir se succèdent tandis que les fortunes se font et se défont.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 décembre 2007 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Un beau livre, l'écriture de Paul Auster, une histoire : celle de sa machine à écrire ! 
#lecture #paulauster #ecriture #bookaddict #bookstagram #instabook
%d blogueurs aiment cette page :