Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’homme du soir

l'homme du soir - Mo Hayder« Il sentit ce qui se trouvait dans la salle de bains, cette puanteur de viscères humains répandus, l’odeur des morts s’asseyant dans leur tombe et soufflant dans la nuit. Et il discerna le bourdonnement des mouches — Impossible, bon sang, ça ne peut pas arriver — quand il passa la main par l’ouverture et ouvrit la porte arrière. »

J’ai découvert Mo Hayder avec l’excellent « Birdman ». « Tokyo » était tout autre. Avec « L’homme du soir », l’auteur plante son enquête dans les milieux pédophiles. Incontestablement, elle maitrise l’art de l’intrigue et se complait dans le sordide.

Une enquête angoissante, le ryhtme est soutenu, mais comporte parfois trop de descriptions qui nuisent à l’action. Mo Hayder vous embarque, vous brinquebale. Vous croyez comprendre, savoir, avant Caffery lui-même, et la page suivante, plus rien n’est sûr, toutes vos hypothèses s’écroulent. D’autres les remplacent qui ne durent pas bien longtemps non plus.

Caffery avance sans trop savoir où il va. Il frôle l’illégalité, y plonge, en revient. Ses errements personnels, sa vie privée, tout cela donne un polar plein d’aspérités, sordide, tordu… Que l’on referme en se disant qu’on a bien fait de faire l’effort de s’y accrocher…

Nuits sans sommeil garanties !

 

Résumé :
Dans un quartier résidentiel dans le sud de Londres, un garçon de 9 ans est enlevé à son domicile, en présence de ses parents, retrouvés ligotés et complètement déshydratés après 3 jours, la police pense à un pédophile, d’autant que les enfants du voisinage évoquent un mystérieux ‘Troll’ qui viendrait pendant leur sommeil… C’est à l’inspecteur Jack Caffery que revient la pénible tâche d’enquêter : depuis la disparition – jamais élucidée – de son jeune frère, il est particulièrement sensible à ce type d’affaire. Cette investigation lui permettra-t-elle de découvrir enfin la vérité sur le sort du disparu ? Et s’il côtoyait cette vérité à son insu, sans se douter qu’elle est beaucoup plus sinistre qu’il ne l’imagine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 mars 2007 par dans Lecture, Polar, Suspens / Thriller, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

Instagram

Nouveau Bussi : suis fan 📚💙 #lecture #roman #michelbussi #bookaddict #bookstagram #instabook #kindle #numerique #ebook
%d blogueurs aiment cette page :