Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Assise, mais toujours debout

J’ai rencontré Sylvie Faivre il y a 7 ans. C’était lors d’une réunion impliquant différentes associations de notre ville, Salon-de-Provence. Ce que j’ai retenu d’elle, c’est son sourire, son élégance et l’assurance de son discours. Ah oui, j’allais (presque) oublié, Sylvie se déplace en fauteuil roulant, mais pour moi, c’était accessoire. Nos chemins se sont ensuite croisés régulièrement, en ville, au théâtre, à la médiathèque. J’ai appris à apprécier son humour, son engagement, sans réellement savoir comment sa vie avait basculé après un accident de la route.

Lorsqu’elle a commencé à écrire son parcours de vie, j’ai lu un texte intéressant et agréable. Je me souviens que Sylvie était confiante quant à trouver un éditeur, et, bien évidement, son livre est aujourd’hui dans toutes les bonnes librairies.

« Je compris ainsi que le handicap deviendrait mon ami pour la vie comme dans la publicité pour les produits laitiers, qu’on allait apprendre à se connaître et qu’on serait les plus complices du monde’.

Assise, mais toujours debout est le récit d’une trajectoire contrariée. Mais Sylvie Faivre a décidé de prendre à bras le corps le handicap et elle défie quiconque de l’enfermer dans un statut réducteur.
Le livre s’articule autour de quatre thèmes : médical, fonctionnel, social et politique. Un récit qui allie intelligence et bienveillance, humour et sensibilité.

C’est l’histoire d’une métamorphose et d’une victoire.

Que l’on soit une « personne présumée valide » ou handicapée, cet ouvrage offre un éclairage construit et documenté sur notre société.

A lire absolument !

Résumé :
Vingt ans jour après jour après l’accident qui l’a rendue tétraplégique, Sylvie Faivre raconte dans ce livre comment elle a reconquis sa vie et sa liberté en apprenant, à son corps défendant, une nouvelle façon d’être au monde.

Récit intime d’une femme dont la vie est transformée fondamentalement par le handicap, ce témoignage poignant retrace l’aventure de la rééducation et le difficile chemin vers l’autonomie. L’autrice y raconte avec sensibilité le périple de la reconstruction de soi après un événement traumatique, cet accident de voiture auquel elle a su donner un sens en s’engageant socialement et politiquement en faveur des personnes en situation de handicap.

Dans une double approche à la fois intellectuelle et sensible, cet essai autobiographique associe expérience personnelle et réflexions sur le handicap, proposant de porter sur les personnes en situation de handicap, les autres et soi-même, un regard différent, apaisé, bienveillant.

http://www.assisemaistoujoursdebout.fr/

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 13 novembre 2022 par dans Essai, Lecture, Récit, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 567 autres abonnés

Articles les plus populaires

La chambre de verre
Sexe : le grand quiz
Idées cadeaux pour des lecteurs
The suicide book
%d blogueurs aiment cette page :