Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La libraire de la place aux herbes

« Ce que je ne savais pas, c’est qu’en devenant libraire, j’allais aimer autant les lecteurs que les livres.
Après avoir été à la rencontre de moi-même, les livres allaient me faire découvrir des hommes et des femmes, des enfants et des vieillards, des malheureux, des bien-pensants, des joyeux, des assassins, des érudits sans abri, des séducteurs déprimés, des poètes boiteux mais lumineux, des amoureuses frigides, des voyageurs immobiles, des gourmands en pénitence, des religieux en quête de sens… »

 

J’avais La libraire de la place aux Herbes dans ma PAL depuis quelques temps. A force d’en entendre parler par des lectrices, j’ai fini par entamé le roman d’Eric de Kermel sans véritablement savoir ce qui m’y attendait.

Nathalie a décidé de changer de vie et la reprise d’une librairie à Uzès, dans le Gard, est un défi. Au fil des pages, on fait la connaissance de la libraire et de ses clients : Cloé, Jacques, Philippe, Solange, Soeur Véronika, Tarik, Bastien, Arthur …
Chacun révèle son histoire, ses aspirations ou envies, la libraire les accueille avec émotion, apporte conseils et réflexions. Le livre est leur point commun.

Le récit renferme une quantité de références littéraires intéressantes, de phrases et/ou citations bien choisies.
L’auteur donne à son héroïne beaucoup d’humanité, un soupçon de philosophie et énormément de sens pratique.

Entre développement personnel et feel-good, La libraire de la place aux Herbes est une belle découverte !

 

Résumé :
La librairie de la place aux Herbes à Uzès est à vendre !
Nathalie saisit l’occasion de changer de vie et de réaliser son rêve. Devenue passeuse de livres, elle raconte les histoires de ses clients en même temps que la sienne et partage ses coups de coeur littéraires.
Elle se fait tour à tour confidente, guide, médiatrice… De Cloé, la jeune fille qui prend son envol, à Bastien, parti à la recherche de son père, en passant par Tarik, le soldat rescapé que la guerre a meurtri, et tant d’autres encore, tous vont trouver des réponses à leurs questions.

2 commentaires sur “La libraire de la place aux herbes

  1. Mag
    16 juillet 2020

    J’aime ou plutôt j’adore les romans qui parlent de livres, de lieux de lectures ou de lecteurs. Celui-ci me fait du charmedepuis longtemps.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 16 juillet 2020 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 276 autres abonnés

Articles les plus populaires

Les cafés littéraires Espresso
Je serai toujours là
Sur le chemin
Stéphanie Clemente, sous le feu des questions
Le Petit Prince
Des étoiles pour cette nuit
Nous serons toujours là pour toi
Amoureux

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :