Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Saint Maur en Poche

Le week-end dernier j’étais à Saint Maur en Poche, SMEP pour les connaisseurs 🙂
11ème édition pour ce salon, mais c’était la toute première fois que je m’y rendais (malgré des efforts constants ces dernières années, le calendrier était toujours contre moi).

Le soleil était au rendez-vous et les copines aussi : Betty, Carole et Karine iraient n’importe où avec moi (tant qu’il y a des livres), n’est-ce pas les filles ?

Nous avons donc arpenté la place des marronniers en long, en large et en travers. Pour moi, le but était de voir mes amis auteurs – le plus possible – et d’acheter des livres – le moins possible. Car ma PAL est vertigineuse et je n’arrive pas à lire autant que je le voudrais avec les multiples projets que je mène de front en ce moment.

J’étais donc très contente de revoir Armelle Carbonel (ça faisait un bail !!!), Olivier Norek (ça remontait aussi), et puis Laure Manel, Sandrine Collette, Nicolas Feuz, Jacques Vandroux et Samuel Delage, mais là notre dernière fois remontait à mars, au salon Livre Paris.

Première rencontre avec Julie de Lestrange et Julien Sandrel (j’ai dévoré leurs romans). Idem pour Katarina Bivald : La bibliothèque des coeurs cabossés fait partie de mes livres chouchous depuis sa parution en France. Découvertes à venir : Guillaume Cherel (Un bon écrivain est un écrivain mort) et Marc Voltenauer (Le Dragon du Muveran).J’ai aussi croisé Yvan Fauth, rencontré il y a quelques années aux Quais du polar, à Lyon. L’occasion de le féliciter pour la sortie du recueil de nouvelles Écouter le noir aux Editions Belfond.

***

Fan de polar, lorsque Carole a proposé de participer à l’escape game organisé par Calmann-Lévy, sur la base du roman de Niko Tackian, j’ai inscrit tout le monde ! On nous promettait une atmosphère glaciale au coeur de l’Avalanche hôtel. Et bien nous n’avons même pas réussi à entrer dans la chambre 81 😦 et la structure gonflable faisait office de sauna. Quelle expérience !

On peut donc dire que même si nous n’avons pas réussi l’épreuve, on a bien ri et on a perdu au moins 1kg chacun (qui a dit que j’exagérais ?).

D’ailleurs, on s’est aussi éclaté avec la borne selfie du Livre de Poche, et je ne résiste pas à vous montrer des photos drôlement compromettantes …

Bien évidement, une journée c’était trop court. Aussi, d’un commun accord, on s’est dit que l’année prochaine nous profiterions bien du week-end entier pour encore plus de bonheur au coeur des livres ❤

2020 : SMEP 2, le retour !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Sur la route de ses rêves
Ma vie est tout à fait fascinante
Mémé goes to Hollywood
Avec toutes mes sympathies
Le Petit Prince
Ghostfather
Sans pitié ni remords
Rire !

Insta Livres

📚🍫 J'ai reçu ma commande @lechocolatdepoche ! Est-ce qu'elle n'est pas craquante cette boite-livre ? Je partage avec vous la photo, mais pas les chocolats qui sont à l'intérieur 🍫🍫🍫
Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
%d blogueurs aiment cette page :