Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Sur le bout de la langue

« Parmi les pièces exposées figurait une photographie intitulée Lecture avec la langue.
C’était la photo d’un vieil homme ravagé par la maladie de Hansen, devenu aveugle et privé de sensibilité aux extrémités. S’il pouvait ouvrir un livre, le bout de ses doigts paralysés ne lui permettait pas de sentir les aspérités du braille. Donc, il léchait les signes avec sa langue. C’est ainsi qu’il lisait, en suivant chaque caractère du bout de la langue.»

 

Les délices de Tokyo, de Durian SUKEGAWA

EnregistrerEnregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 15 octobre 2018 par dans Autour du livre, Citations, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 274 autres abonnés

Articles les plus populaires

Saint-Geniez de Dromon
La chronique de Sabine #26
Malo et l'enfant du silence
La fille d'avant
Suzanne aux oiseaux
Bleu Calypso
Ma boîte à lire au coeur de ma ville
Mon Paris littéraire

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :