Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Ali et les bras cassés

« Le vent joue avec les frondaisons des arbres du parc. Les feuilles vertes bruissent doucement tandis que des oiseaux pépient avec entrain. Les deux enfants, eux, n’ont pas le cœur à la fête.
Leur journée d’école a été très mauvaise : ils ont été punis par Mme Éléonard, la Croque-mitaine de Gambetta, c’est ainsi que les élèves la surnomment à voix basse et loin de ses oreilles.
Les deux amis ont récolté une punition non pas parce qu’ils étaient en retard. En entendant leurs cris, la redoutable institutrice est intervenue et les a découverts devant l’épouvantail. La sanction est tout de suite tombée. Leurs récriminations n’ont fait qu’empirer le nombre de lignes à copier. C’est-à-dire, cent fois « Je ne dois pas m’amuser à ce genre de blague de mauvais goût ». »

 

Voilà un livre parfait pour les jeunes en quête d’énigme ! En effet, Michaël Moslonka propose de suivre les tribulations d’Ali et de Jason, aidés par le youtubeur Tony. La jeune fille a la tête bien sur les épaules et une bonne dose d’humour. Lorsque la chasse à l’épouvantail est ouverte, elle fera preuve d’efficacité pour découvrir qui terrorise le bassin minier de Marles-les-Mines.

En lisant Ali et les bras cassés, les jeunes – comme les parents – pourront, en moins de 100 pages, vivre une aventure contemporaine profondément encrée en 2018. Les personnages apportent un dynamisme certain au rythme de l’histoire. Le vocabulaire est enrichissant, les descriptions savamment développées.
C’est donc un cadeau idéal pour les jeunes lecteurs (9 ans et +).

 

Résumé :
De terrifiants bonshommes de paille déferlent dans les rues et terrorisent les habitants. Tout le monde les appelle les « épouvantaux » depuis qu’une internaute les a surnommés ainsi sur Instapic. Mais la futée Ali n’a pas peur d’eux : avec son ami Jason et Thomas, un geek étonnant, elle mène l’enquête.
Que veulent ces « épouvantaux » ? Par qui sont-ils envoyés ? Peu à peu, en croisant les éléments trouvés sur Internet avec leurs découvertes, les trois amis parviennent à répondre à leurs questions. Réussiront-ils à stopper la psychose qui a gagné la ville ?

EnregistrerEnregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 25 février 2018 par dans Jeunesse, Lecture, Littérature jeunesse, Suspens / Thriller, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 302 autres abonnés

Articles les plus populaires

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre
Camino de Santiago - Carte zoom Michelin n°160
Rien ne s'oppose à la nuit
Le piano oriental
Les cafés littéraires Espresso
Le Club des Gourmands de Lecture 2020
"Les visages écrasés" de Marin Ledun adapté au cinéma
Les visages écrasés

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :