Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Une histoire du 36 quai des Orfèvres – 1. Le mystère HB

« Oui, je suis une bandit, regarde, c’est pas beau les bandits, mais c’est pour me défendre, parce qu‘il y en a qui m’attaquent. »

Sur les conseils d’Hervé Jourdain, je me suis procurée ce premier numéro d’une série qui propose les affaires emblématiques du 36.

Il y a une vingtaine d’année, un homme entre dans une école maternelle, séquestre une classe et menace de tout faire sauter.Vous vous en souvenez ?
Claude Cancès, alors directeur du Quai des Orfèvres, raconte aujourd’hui les faits, l’histoire comme elle a été vécu de l’intérieur.
Le dessin de Léo Quievreux est sobre, comme le récit. Loin de vouloir servir le sensationnel, c’est le factuel qui l’emporte. La tension est palpable au fil des pages, comme on l’imagine durant toute la durée de la prise d’otage. Sans être trop technique, c’est la logistique d’intervention et le professionnalisme des protagonistes qui font briller cette BD.

Pour les amoureux du polar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 décembre 2012 par dans Lecture, et est taguée , , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :