Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’homme inquiet

Fan d’Henning Mankell, je ne voulais pas attendre pour découvrir la dernière et ultime enquête de Kurt Wallander.
Avec L’homme inquiet, l’auteur met délibérément fin aux aventures de son héros. L’inspecteur tire sa révérence et appelle à tour de rôle celles et ceux qui l’ont côtoyer ces 20 dernières années.
Son ex-femme, son amante, un collègue, un membre de la famille d’une ancienne victime, … Chacun apporte sa pierre à l’édifice qui prend rapidement la forme d’un mausolée.

Alors me voici prise d’une terrible angoisse, je ralentis ma lecture, je crains pour la vie de mon suédois préféré. Et s’il mourrait brutalement ? L’auteur pourrait-il nous faire ça ?!

Mankell soigne son personnage jusqu’à la dernière ligne, il ne nous déçoit pas, on ne se quittera pas fâchés.
Wallander, grand-père, enquête sur fond de guerre froide et d’espionnage, une belle et solide intrigue, un autre visage de cette période tant comptée. Une enquête comme on les aime. Mais lorsque la dernière page est tournée, il n’y a plus qu’une chose à dire : Adieu inspecteur ! Vous allez nous manquer !

« Après l’automne un autre printemps viendra, mais ce ne sera plus le nôtre. »

Résumé :
Grand-père d’une petite Klara, Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien.
Après avoir évoqué avec le commissaire la guerre froide et une affaire de sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises, le beau-père de sa fille Linda, ancien officier de marine, disparaît, puis c’est le tour de la belle-mère. Soupçons d’espionnage. Au profit de la Russie ? Des États-Unis ? Parallèlement à la police de Stockholm et aux services secrets, Wallander mène sa dernière enquête. C’est alors qu’il amorce sa propre plongée en profondeur : les années écoulées et les femmes de sa vie défilent. Et la petite Klara devient son ultime balise.

Lire un extrait

Un commentaire sur “L’homme inquiet

  1. soleggiata
    3 décembre 2010

    Et bien ça y est; il est dans ma bibliothèque à attendre d'être lu. Et cela grâce à Toi…
    Je sais d'avance que je ne serai pas déçue… (l'habitude de tes coups de coeur)

    Je t'embrasse très fort
    Soleggiata

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 6 décembre 2010 par dans Lecture, Polar, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Des étoiles pour cette nuit
Sur la route de ses rêves
Mémé goes to Hollywood
Brille, tant que tu vis !
Noël et préjugés
The suicide book
Le vieux qui déjeunait seul
La volonté ...

Insta Livres

Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
🎤🎧 Enregistrement de la prochaine Chronique de Sabine, dans la joie et la bonne humeur. À découvrir dès mardi prochain sur Mistral Social Club et Fréquence Mistral 📻
%d blogueurs aiment cette page :