Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

L’étoile d’Orion

« Ce n’était pas de l’inconscience, mais cela y ressemblait fort. Comme tous les anonymes de ce monde partis en croisade contre des adversaires plus puissants qu’eux, il s’accrochait à des … Lire la suite

30 septembre 2020 · Poster un commentaire

Le fauteuil de César

« Mais ma pauvre Sophie, César n’a besoin de personne ! Après presque quinze ans de mariage, je suis bien placée pour le savoir ! Cesse donc d’être amoureuse et ouvre … Lire la suite

26 juin 2018 · Poster un commentaire

Tu tueras le Père

« Je ne ressens que de la colère. Et… je ne sais pas… du désarroi, c’est peut-être le mot juste. Il me semble impossible qu’un monstre de ce genre puisse exister … Lire la suite

9 mars 2017 · Poster un commentaire

La fille d’avant

« – Les violences ne sont pas toujours physiques, souligne Carol, sans hausser la voix. Le besoin d’exercer un contrôle absolu est également une forme de mauvais traitement. » Ces mots me … Lire la suite

4 février 2017 · Poster un commentaire

Orages

« Une douceur de vivre émanait du paysage, des villages et de ces gens. La cordialité et la tranquillité semblaient être la clé de cette qualité de vie. C’était comme si … Lire la suite

18 janvier 2017 · Poster un commentaire

Le tueur sans nom

« Attendre. La vie professionnelle de Karen semblait se résumer à cela en ce moment. Ils avaient attendu la nouvelle tuerie, impuissants à anticiper les actions du tueur. À présent, elle … Lire la suite

21 décembre 2016 · 1 commentaire

Leçons d’un tueur

« Elle aurait voulu mourir sur-le-champ, s’enfoncer à jamais dans les ténèbres. S’en aller, disparaître. Elle était prête à accepter la mort du moment qu’elle était immédiate, qu’elle lui épargnait les … Lire la suite

15 septembre 2016 · 1 commentaire

Un chouette petit blot

« Il avait balayé de la surface de sa conscience ces corps dépouillés, meurtris, ces viandes offertes à la pourriture et qui avaient été des mères, des frères et des soeurs, … Lire la suite

19 juin 2014 · Poster un commentaire

Foot night club

« Un footballeur professionnel, c’est un athlète, voire un éphèbe, un étalon, appelle-ça comme tu veux, je m’en tape. C’est un mec qui fait envie. Ce n’est pas dans vingt ans, … Lire la suite

16 juin 2014 · Poster un commentaire

Et la colère monta dans un ciel rouge et noir

   » (…) tout ça à cause de ce qu’il chérissait le plus au monde après sa famille et les livres, ce maudit football, sport-roi devenu un business aveugle plus … Lire la suite

16 juin 2014 · Poster un commentaire

On ne joue plus depuis longtemps

« Grâce à nos méthodes peu conventionnelles, vivement critiquées par le commissaire divisionnaire Filipacci (« Vous vous croyez dans 21 Jump Street ou quoi ? »), nous avons littéralement coiffé au … Lire la suite

28 décembre 2013 · Poster un commentaire

Sept jours à River Falls

« Si on coince ce tueur, je lui ferai la peau. C’est pour ça qu’on m’a élu shérif. Pas d’avocat, pas de putain de bla-bla, une balle entre les deux yeux … Lire la suite

2 décembre 2013 · Poster un commentaire

Des clous dans le coeur

« Il y a des affaires comme celle-là qui te pourrissent la vie. On a beau faire, elles te hantent, elles restent en toi, plantées dans ta mémoire et dans ton … Lire la suite

17 novembre 2013 · Poster un commentaire

Chienne fidèles

« Le cafetier lustrait son comptoir avec une application mathématique. Il s’attaqua ensuite au sol avec une serpillière qui avait dû connaître Charlemagne en personne. À grande eau, il s’employait à … Lire la suite

28 octobre 2013 · Poster un commentaire

Le passage des ombres

« Ils progressèrent silencieusement, éliminant méthodiquement toute source éventuelle de danger. A les voir se déplacer avec tant de précision et d’efficacité, Galion avait presque l’impression d’assister à un ballet savamment … Lire la suite

22 octobre 2013 · Poster un commentaire

L’âme de fond

« La vérité était sa seule religion. Will s’était toujours battu en son nom, pour la faire éclater au grand jour et éclairer ses lecteurs. Mais à présent, il comprenait que … Lire la suite

15 octobre 2013 · Poster un commentaire

L’autre rive

« Ici, les habitants n’y croient plus. Les plus chanceux se contentent de vivre, les autres, de survivre. Mais tous ressentent un malaise profond, une incompréhension et une tension latente grandissants. » … Lire la suite

24 septembre 2013 · Poster un commentaire

La somnambule de la villa aux loups

« Tant que nous ne pourrons pas donner d’explication scientifique à un phénomène, il y aura toujours une soutane pour brandir le mot «mystère», et mettre le doigt de Dieu dans … Lire la suite

5 septembre 2013 · Poster un commentaire

Brasil

« Une fois parvenu au sommet du Pain de Sucre, il se serait assis en tailleur et aurait fumé un cigare, sans doute le meilleur de toute son existence, sans quitter … Lire la suite

24 août 2013 · Poster un commentaire

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Lettre au père Noël
Mémé goes to Hollywood
Auto Works Magazine
Sexe : le grand quiz
Des étoiles pour cette nuit
Paris at night
Rire !
Benoit Severac – Sous le feu des questions

Insta Livres

J'aime ce moment particulier, quand la planète semble suspendre sa course, le temps pour elle de faire son choix entre la lumière du jour naissant et le noir de la nuit qui se meurt. Je me dis qu’un jour peut-être, la Terre ne va pas reprendre sa rotation et s’immobilisera à jamais tandis que la nuit et le jour camperont chacun sur leur position respective, nous plongeant dans une aube permanente.
Profiter du dimanche pour parcourir à nouveau ces "Carnets d'alerte" signés Juliette Duquesne et Pierre Rabhi. La journaliste et le pionnier de l'agroécologie ont écrit des livres simples et synthétiques pour sensibiliser l'opinion, éveiller les consciences pour un mode de vie plus respectueux de l’homme autant que de la nature.
La Chronique de Sabine #46
Les émissions du mois de décembre sont enregistrées. Vous découvrirez mes derniers coups de cœur 😍 HERESIX, de Nicolas Feuz et LA MÉLODIE DES JOURS, de Lorraine Fouchet. Interviews de Michel Bernardot et de Sophy Rubio. Sans oublier l'actualité littéraire 📚
Je referme le livre de Laurence Bertinchamps avec le sentiment que ce que je pensais très difficile est en fait tout à fait réalisable lorsque l’on possède les clés. Dans son livre "Conte sur toi", la coach en écriture propose des exercices qui mêlent développement personnel et écriture. Les conseils reposent autant sur l’écrit que sur la langue orale, les techniques sont étonnantes et même captivantes. La lecture s’apprécie chapitre après chapitre, après avoir pris le temps d’appliquer informations et réflexions. Mieux vivre grâce à l’écriture, l’expression, c’est un concept qui me parle complètement. Ce livre est un cadeau à se faire. Une générosité bienveillante pour une meilleure version de soi-même.
Chronique de Sabine #45
"Le féminisme se définit comme la conviction que les hommes et les femmes doivent jouer des mêmes droits et des mêmes chances."
En octobre, j'étais en panne de lecture. Non pas que je manquais de livres, ma PAL est toujours aussi imposante ! C'est juste que ma tête n'était pas disponible... Alors, j'ai essayé un livre audio : "Aurore", une nouvelle de Karine Giebel issue du recueil "D'Ombre et de silence", via l'application @lizzie_lisezaveclesoreilles