Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

La Dame de pique

Premier « classique » que je redécouvre grâce à mon Sony Reader.
La nouvelle d’Alexandre Pouchkine est structurée comme un conte et met en scène des personnages aux traits empruntés au théâtre populaire de l’époque.
Pouchkine a la plume poétique, la nouvelle est subtile, dramatique et merveilleuse.

Résumé :
Au cours d’une soirée de jeu, deux jeunes hommes de la bonne société russe du XIXe siècle parlent entre eux du pouvoir que détiendrait la comtesse Anna Fédotovna, grand-mère d’un des interlocuteurs, Tomski. Cette femme saurait une combinaison de trois cartes qui gagnerait à tout les coups
Fasciné par les perspectives de richesse que pourrait lui amener ce pouvoir, Hermann, jeune officier du génie, use de tous ses charmes pour courtiser Lisaveta Ivanovna, jeune demoiselle de compagnie auprès de la comtesse, afin de pouvoir s’approcher de cette comtesse et lui soustraire son secret.

2 commentaires sur “La Dame de pique

  1. Justine Mérieau
    10 janvier 2010

    Je suis fan des auteurs classiques depuis toujours. Pour moi, ce sont les meilleurs, ceux dont on a tout apprendre lorsqu'on écrit ; au moins, eux savaient-ils raconter de vraies histoires, des histoires sensibles et vivantes, dont il reste toujours quelque chose au lecteur en refermant le livre… Ce qui n'est pas toujours le cas aujourd'hui…
    J'ai tout de suite adoré les écrivains russes : Tolstoï, Dostoïevski, Pasternak, Gogol, Gorki, et bien sûr Pouchkine, dont j'ai particulièrement aimé « La fille du capitaine ».

    J'aime

  2. Justine Mérieau
    10 janvier 2010

    Pardon ! J'ai voulu dire « tout à apprendre »…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 14 décembre 2008 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 308 autres abonnés

Articles les plus populaires

Maman a tort
Scène de crime - Le magazine culturel du crime - numéro 2
Raisons Obscures
Fleur de Mamoot - Foutu pour foutu ...
Beauvoir, l'enquête
Rire !
Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent
Je suis né un jour bleu

Insta Livres

📚🍫 J'ai reçu ma commande @lechocolatdepoche ! Est-ce qu'elle n'est pas craquante cette boite-livre ? Je partage avec vous la photo, mais pas les chocolats qui sont à l'intérieur 🍫🍫🍫
Chaque fois que je rencontre Stéphane, je me dis que le mot PARTAGE prend toute sa signification. Merci pour le café, le moment, les paroles, le choix, le chemin, la liberté, ton livre ...
La Chronique de Sabine #43
Passage obligé par cette librairie du joli village de Conques 📚
Oh une librairie bleue 💙📚
Boîte à lire, boîte à livres 📚
Avant de partir sur le Chemin,  j'avais envie de m'y plonger par la lecture. Et c'est avec "Le vestibule des causes perdues", de Manon Moreau, que j'ai pu accompagner plusieurs pèlerins depuis Le Puy en Velay jusqu'à Santiago. Le roman nous fait partager le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont décidé d'entamer le célèbre pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. L'écriture de l'auteur nous fait apprécier les paysages, un lever de soleil, mais aussi la pluie sur la tête, le poids du sac à dos, les ampoules et les blessures ... Un récit plein d'humour, d'amour, de tendresse et d'espoir. Un livre pour cheminer vers soi. Un véritable coup de cœur 💙
Très heureuse de proposer une animation ludique et culturelle pour ces Journées Européennes du Patrimoine. Une belle collaboration avec Pierre Gaulon qui fonctionne à merveille. "Le secret des savonniers" est notre 2ème escape game. Avant il y avait eu "Prodigieuse Prophétie" (sur le thème de Nostradamus). Depuis le printemps, "L'enquête Napoléon" rencontre un franc succès au Château de l'Emperi. Et c'est avec impatience que nous attendons les participants du Festival de l'imaginaire de Lambesc pour "Archéologues du futur".
%d blogueurs aiment cette page :