Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

A l’ouest

Impossible de nier que l’auteur écrit de très très beaux textes. Cependant, je me suis forcée sur cette lecture, car le quotidien des personnages n’est pas très engageant … Tristesse et solitude se partagent les quelques pages que constitue le roman.
A lire uniquement quand le baromètre de la bonne humeur est au beau fixe, car sinon …

Résumé
Marie vit dans un pavillon de la banlieue parisienne avec ses deux enfants, Antoine et Camille. Antoine a presque dix-neuf ans. Fragile, rêveur, indocile, il sèche les cours au lycée, erre dans le centre commercial de son quartier, fume quelques pétards et ingurgite des litres de vodka. Camille, elle, veille sur son grand frère, de loin, et calme ses angoisses en se plongeant dans la lecture des évangiles. Ses prières à la vierge Marie lui permettent de parler à quelqu’un de ses doutes sur la marche de ce bas monde. Quant à Marie, leur mère, elle fait ce qu’elle peut. Jusqu’au jour où elle décide de partir pour de bon, sans explications. Livrés à eux-mêmes, Camille et Antoine vont devoir reconstituer le passé familial pour comprendre leur mère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 novembre 2008 par dans Lecture, Roman, et est taguée .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Articles les plus populaires

%d blogueurs aiment cette page :