Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

O Jérusalem

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vu aux JT des images du conflit palestinien. Et très franchement, je n’avais jamais approfondi la question. Ce livre ouvre la question sur l’origine, sa genèse, son évolution jusqu’en 1972, date de sa 1ère édition). Même si le sujet peut sembler d’une gravité intense, il ne faut pas se laisser prendre. Ce roman historique est loin des livres qui alignent des dates et de noms indigestes. Cet ouvrage est le fruit d’une longue enquête. On entre véritablement dans la vie quotidienne des protagonistes, dans leurs pensées, leurs sentiments, leurs doutes. On comprend les tenants et les aboutissants. On sent la montée de haine inexorable qui gagne les deux camps. C’est passionnant. Même si l’on peut se douter que les auteurs ne sont pas complètement objectifs, cet ouvrage a l’intérêt d’être éducatif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 9 septembre 2007 par dans Essai, Lecture, et est taguée , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 306 autres abonnés

Articles les plus populaires

Pour Hannah
Meurtres en haut lieu
7 cahiers de vacances pour adultes
S.A.R.R.A. : une intelligence artificielle
L'obsolescence programmée de nos sentiments
Maman a tort
Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi
La chambre de verre

Insta Livres

%d blogueurs aiment cette page :